L’atelier communiquera tous azimuts

lire plus tard
Machines d'usinage Par  Mirel SCHERER Publié le  19/06/2020
L’atelier communiquera tous azimuts
MACHINES PRODUCTION https://www.machinesproduction.fr

Grâce à l’interface universelle Umati, les machines-outils échangeront des données en temps réel aussi bien entre-elles qu’avec les autres solutions de production de l’usine. Un projet 4.0 d’envergure.

Malgré la crise sanitaire grave et la situation économique difficile, les projets technologiques poursuivent leur développement. C’est le cas du programme Umati (Universal machine tool interface) qui vise la mise au point et la diffusion des normes OPC UA (Open Platform Communications Unified Architecture) dans le domaine de la fabrication mécanique. D’ailleurs, le secteur de l’ingénierie mécanique a adopté OPC UA comme standard pour l’échange de données, car il fournit un cadre unique pour assurer l’interopérabilité des machines et des systèmes. Néanmoins, il faut rajouter d’autres spécifications pour réaliser une interface universelle, capable de faire dialoguer entre-elles des machines-outils de différentes marques, mais aussi avec d’autres solutions logicielles de l’entreprise, comme par exemple les ERP (gestion intégrée) et MES (Manufacturing Execution Systems), le cloud, les systèmes d’automatisation, etc. Lancé en 2017 par la VDW, l’association allemande de constructeurs de machines-outils, Umati apportera de nombreux avantages. « Les machines pourront être connectées de manière sûre, transparente et sans effort aux systèmes informatiques de l’utilisateur », assure Wilfried Schäfer, directeur exécutif de la VDW. « Ce dernier pourra faire communiquer tous ses moyens de production grâce à des solutions plug-and-play. Ce qui permettra d’économiser beaucoup de temps et d’argent. » Les visiteurs de l’EMO 2019 avaient pu découvrir une première version de cette interface qui comportait 28 solutions logicielles. Un moyen qui avait relié au salon allemand 110 machines proposées par 70 constructeurs venus de dix pays différents.

De nouveaux systèmes d’information

Les efforts se poursuivent actuellement pour accélérer le développement d’Umati. La VDW et la VDMA (fédération allemande de l’ingénierie mécanique) annoncent ainsi la mise en commun de leurs équipes. « Divers départements du VDMA, tels que l’ingénierie de l’entraînement électrique, des machines en plastique et en caoutchouc, vision industrielle, métallurgie, robotique et les machines-outils, élaborent actuellement les spécifications d’accompagnement OPC UA pour les machines », annonce Hartmut Rauen, directeur exécutif adjoint de la VDMA. « Elle sera disponible dans la seconde moitié de l’année 2020. » Il s’agit de mettre au point de nouveaux systèmes d’information créés sur la base du modèle de données OPC UA et éventuellement dérivés des modèles d’informations OPC UA. Les spécifications de ces modèles d’information standard de l’industrie, qui répondent généralement à un problème spécifique, sont appelées « spécifications associées ». La synergie de l’infrastructure OPC UA pour échanger de tels modèles d’informations sectorielles permet l’interopérabilité au niveau sémantique de chaque programme CNC. « Les prochaines étapes comprennent une amélioration supplémentaire des spécifications d’accompagnement, la diffusion des normes respectives et la présentation de dernières versions d’Umati aux différents salons de la machine-outil », conclut Wilfried Schäfer.

L’atelier communiquera tous azimuts
Mirel SCHERER Vieux routier journaliste de la machine-outil, toujours à l'affût de la meilleure solution qui changera la vie des ateliers mécaniques.
Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
L'offre 100% numérique
18€/mois, sans engagement
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéro hors série inclus
  • 100% numérique