Nouveau succès du robot Epione dans le monde médical

lire plus tard
Automatisation / Robotique Par Jérôme MEYRAND Publié le  29/04/2024
Nouveau succès du robot Epione dans le monde médical
La technologique robotique de Quantum Surgical permet de traiter les cancers de l’abdomen et du poumon.

Grâce à la plateforme robotique du français Quantum Surgical, ce sont les patients l’Institut Paoli-Calmettes de Marseille qui vont bénéficier d’un traitement mini-invasif de leur tumeur. Epione a été acquis par trois autres établissements.

L’Institut Paoli-Calmettes (IPC) de Marseille vient d’acquérir la plateforme robotique Epione, du français Quantum Surgical, laquelle permet le traitement curatif et précoce des tumeurs. Le 13 mars, un premier patient a pu bénéficier de cette technologie.

Après l’hôpital Baptist Health de Miami (Etats-Unis), l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif (Val-de-Marne) et les Hospices civils de Lyon, l’IPC est le quatrième centre au monde à acquérir le robot Epione, conçu à partir d’un robot polyarticulé industriel du franco-suisse Stäubli. Le centre régional de lutte contre le cancer de Marseille propose à ses patients ce traitement mini-invasif qui permet de détruire les tumeurs abdominales et pulmonaires en insérant une aiguille à travers la peau.

« Traiter des tumeurs difficiles d’accès »

Epione, une technologie assistée par robot, permet aux radiologues interventionnels de réaliser des ablations tumorales percutanées « sûres et efficaces », affirme Quantum Surgical, basée à Montpellier (Hérault). Pour le chef du département d’imagerie médicale de l’IPC, « cette solution robotique unique permet de traiter des tumeurs difficiles d’accès, sur lesquelles seuls quelques experts peuvent intervenir »« Grâce au robot, ces traitements peu invasifs vont être standardisés, nous allons ainsi pouvoir apporter ce traitement curatif à de plus nombreux patients », se réjouit le Dr Gilles Piana.

Depuis plus de 10 ans, les patients de l’Institut Paoli-Calmettes bénéficient des techniques d’ablation percutanée pour traiter les tumeurs de petite taille, par le chaud (radiofréquence ou micro-onde) ou par le froid (cryothérapie). A Marseille, ces traitements sont réalisés au sein d’une unité dédiée, composée de trois salles de bloc, avec deux scanners interventionnels et une table d’angiographie. « L’avènement de la robotique en radiologie interventionnelle va permettre de rendre ces gestes encore plus sûrs et plus précis », affirme l’IPC.

L’établissement marseillais a vocation à proposer des traitements toujours plus efficaces à ses patients, mais aussi de « développer des prises en charge mini-invasives pour augmenter la qualité de vie des patients et diminuer les séquelles », relève le Pr Norbert Vey, directeur général de l’IPC. En proposant des ablations de tumeurs peu invasives, le centre régional de lutte contre le cancer va pouvoir « traiter plus de patients et améliorer leur confort », selon les mots du professeur Vey.

« Sujets avant-gardistes en robotique »

Quantum Surgical et l’Institut Paoli-Calmettes ont signé un accord de partenariat scientifique et clinique portant sur des études cliniques, dont Quantum Surgical sera le promoteur, ainsi que sur des « sujets avant-gardistes en robotique », ont souligné les deux partenaires, dans un communiqué commun.

« Cette nouvelle acquisition par l’Institut Paoli-Calmettes de Marseille est une nouvelle étape pour Quantum Surgical et une reconnaissance des bénéfices d’Epione, a, pour sa part, commenté Bertin Nahum, président et cofondateur de cette jeune entreprise montpelliéraine spécialisée en robotique médicale depuis 2017. Nous sommes ravis que toujours plus de patients puissent bénéficier de notre technologie peu invasive qui détruit les tumeurs tout en améliorant leur confort. »

 

Quantum Surgical obtient un nouveau prêt de la Banque européenne d’investissement

Autre actualité pour le fabricant français de robots médicaux Quantum Surgical : il vient d’obtenir un prêt de la Banque européenne d’investissement (BEI) de 30 millions d’euros pour accélérer la commercialisation à l’échelle mondiale de sa technologie destinée à traiter les cancers de l’abdomen et du poumon de façon aussi peu invasive que possible (lire ci-dessus).

« Nous sommes ravis de bénéficier une nouvelle fois du soutien de la BEI », a affirmé Bertin Nahum, cofondateur et président-directeur général de Quantum Surgical, pour qui « cet appui démontre que notre technologie est destinée à être adoptée à l’échelle mondiale pour révolutionner le traitement du cancer ».

Nouveau succès du robot Epione dans le monde médical
Jérôme MEYRAND - Rédacteur en chefFormé aux microtechniques, devenu journaliste en blouse bleue, passé par l’ESJ Lille.

Les dernières annonces

offre d'emploi Dessinateur industriel électricité
Lesquin, France Flandre Automation
offre d'emploi Contrôleur Pièces Mécaniques
Les Pennes-Mirabeau, France Technoplus Industries
offre d'emploi AJUSTEUR – Pièces Mécaniques (H/F)
Les Pennes-Mirabeau, France Technoplus Industries
offre d'emploi IWT – Soudeur/Chaudronnier
Saint-Paul-lez-Durance, France Technoplus Industries
offre d'emploi Technicien(ne) CFAO / usinage sur machines CN
38260 La Frette, Isère, France MECA8760

Les prochains événements

Juin

3

Lundi

BIEMH

Du 3 au 7 Juin 2024

Bilbao / Espagne

Juin

4

Mardi

Sepem Est

Du 4 au 6 Juin 2024

Colmar / Haut-Rhin

Septembre

24

Mardi

Micronora

Du 24 au 27 Septembre 2024

Besançon / Doubs

Septembre

24

Mardi

Sepem Sud-Ouest

Du 24 au 26 Septembre 2024

Toulouse / Haute-Garonne

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
Nos offres de lecture
Papier + numérique
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéros hors série (selon l'abonnement choisi)
  • Editions régionales (selon l'abonnement choisi)
  • Accès aux anciens numéros