L’usinage des alliages de cuivre sans plomb

lire plus tard
Matériaux - Produits finis Par  Contenus Proposés Publié le  30/04/2021
L’usinage des alliages de cuivre sans plomb
Difficiles à usiner, les alliages sans plomb entraînent un coût de revient supérieur. (photo Cetim)

Stéphane Maniglier, du Cetim, rappelle que la suppression du plomb dans certains alliages n’est pas sans conséquences pour les usineurs, entraînant notamment un coût de revient supérieur.

L’évolution des réglementations dédiées à l’eau potable pousse à remplacer les alliages cuivreux habituellement utilisés dans les équipements d’eau potable par des alliages sans plomb, souligne dans une note le Cetim. Mais cette substitution n’est pas sans conséquences, car ces alliages sans plomb sont plus difficiles à usiner, entrainant un coût de revient supérieur, frein à leur utilisation. Une étude récente de l’Université de Lund, en Suède, montre ainsi que le coût de l’usinage d’un alliage sans plomb est 72 % supérieur à celui d’un alliage cuivreux. Une majoration qui atteint 77 % si on tient compte du coût matière.…

contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder
à tout le contenu Machines Production

Vous êtes déjà inscrit ? Connectez-vous

L’usinage des alliages de cuivre sans plomb
Contenus Proposés

Les dernières annonces

Annonces non trouvées

Les prochains événements

Juin

15

Mardi

SEPEM Colmar

Du 15 au 17 Juin 2021

Colmar / Haut-Rhin

Septembre

6

Lundi

Global Industrie Lyon

Du 6 au 9 Septembre 2021

Lyon / Rhône

Septembre

6

Lundi

Measurement World

Du 6 au 9 Septembre 2021

Lyon / Rhône

Septembre

14

Mardi

EPHJ

Du 14 au 17 Septembre 2021

Genève / Suisse

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
L'offre 100% numérique
18€/mois, sans engagement
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéro hors série inclus
  • 100% numérique