L’Espagne au meilleur niveau

lire plus tard
Par  Machines Production Publié le  30/06/2016
L’Espagne au meilleur niveau

L'exposition biennale BIEMH de Bilbao a fermé ses portes début juin. Elle a démontré que les constructeurs de machines-outils, basques pour l'immense majorité, ont su se hisser au meilleur niveau mondial. Ses visiteurs ont démontré également l'amour des espagnols pour l'industrie et le travail. Pour un français de plus de soixante ans, cela rappelle de vieux souvenirs hexagonaux. Mais çà, c'était avant...

Les 5 halls du parc BEC de Bilbao étaient pratiquement tous remplis fin mai, pour cinq jours, par quelques 1 400 exposants de cette biennale espagnole de la machine-outil. Si tous les grands noms mondiaux de la machine-outil étaient présents, les constructeurs basques occupaient une place prépondérante en surface, ainsi qu’en taille de machines. L’espace réservé à la fabrication 3D montrait le meilleur des technologies additive métal et impression 3D plastique, résolument tournées toutes deux vers l’industrie. Enfin, et ce n’est pas le moindre, les techniques de déformation et de découpe du métal affichaient leurs évolutions dans tous les segments, en laser, jet d’eau, plasma aussi bien qu’en pliage. Plus encore, les 40 000 visiteurs ont prouvé l’engouement des espagnols pour l’industrie. Non seulement ce pays doit être considéré comme un véritable partenaire industriel et, de plus, il pourrait reléguer la France industrielle au rang de pays déclinant. Au niveau de la machine-outil, c’est déjà fait, l’Espagne occupant le 9ème rang des producteurs mondiaux, contre le 13ème pour la France. Or, la machine-outil est la mère de toutes les industries…

Adaptation et industrie 4.0 au coeur des stratégies
Le secteur de la machine-outil Basque se développe sur un terreau favorable, cultivé durant ces vingt dernières années par les politiques, les universitaires et les industriels eux-mêmes. Les stratégies de développement ont mis très tôt l’innovation et la qualité au coeur des préoccupations. Orienté vers la construction de machines de grandes dimensions adaptées aux besoins spécifiques, les constructeurs revendiquent la qualité de leurs fabrications et leurs capacités d’intégration à l’industrie 4.0 (l’industrie du futur est un terme uniquement utilisé en France !) Avec son interface homme-machines et son superviseur de gestion de machines-outils, le groupe Danobat a remporté le prix de l’industrie 4.0. Sur le stand du groupe, ce fut un florilège de présentations nouvelles. Retenons le système DAS démontré sur un centre de fraisage Soraluce, pour sa capacité à supprimer les vibrations d’usinage. Là encore, adaptation est le mot clef du groupe, pour fournir des machines répondant exactement aux besoins des utilisateurs. Comme sur la plupart des stands des constructeurs basques, les écrans tactiles servaient de démonstrateurs pour illustrer l’automatisation des machines, leur interfaçage avec les systèmes de contrôle et leurs capacités à produire de manière autonome. Le visiteur pouvait d’ailleurs suivre en direct le fonctionnement de la plupart des machines de l’usine Danobat d’Elgoibar. Le constructeur Zayer présentait sa machine Arion, dont la tête orientable à 30° permet de travailler à 90° en continu. Elle aussi est équipée pour une intégration à l’usine 4.0 (voir page 12 de ce numéro). Quant au groupe Nicolas Correa (399 p.), il a invité la rédaction à constater la satisfaction de ses clients français, constituant son second marché pour le constructeur après la Chine. Enfin, le groupe appartenant à la famille Arambarri constate la bonne tenue du marché espagnol, ainsi que de l’exportation de ses machines vers la France, notamment. Possédant l’un des plus importants distributeurs de machines-outils en Espagne, Delteco, ainsi que le constructeur de centres de fraisage Bost, ses dirigeants soulignent l’importance d’adapter leurs machines à l’évolution numérique globale actuelle. Bost est distribué en France par Ophélie Machines-outils.

Addit3D, 1er salon de la fabrication additive et 3D
Au total, 42 firmes exposantes des secteurs systèmes et machines de fabrication additive et impression 3D, matières premières, recherche et développement, applications industrielles, consommables, services, logiciels et scanners ont participé au salon Addit3D. Le premier salon professionnel de la fabrication additive et 3D de l’État proposait également un vaste programme de conférences avec des sujets tels que  » Les nouvelles opportunités d’affaire dans la fabrication additive et les machines hybrides « ,  » La technologie qui peut sauver des vies « ,  » Comment réaliser une sculpture de 7 m avec des imprimantes 3D low cost « ,  » Les nouveaux développements et tendances des matériaux plastiques dans la fabrication additive  » ou  » La fabrication additive dans l’industrie aéronautique « , pour n’en citer que quelques-uns. Le succès a été au rendez-vous, avec des files d’attente impressionnantes pour entrer en conférence, faisant systématiquement salle comble. L’offre en machines de fabrication additive métal était complète, tous les acteurs mondiaux du secteur étant présents, ou presque. Les technologies de fabrication additives prennent également une part importante du marché, avec une estimation espagnole de 15 à 20% de toute la fabrication.

Une industrie porteuse pour tout une région
Basée à San Sebastian, l’AFM fédère les associations de constructeurs de machines-outils, d’outils coupants, d’équipements et de composants (162 sociétés, 7 100 employés, 1,5 milliards d’Çuros de CA). Elle gère aussi les intérêts d’Addimat, association de sociétés spécialisées en fabrication additive et impression 3D (56 sociétés, 60 millions d’Çuros), ainsi que ceux d’Eskuin, fournisseurs de matériels industriels, (245 sociétés, 1,9 milliards d’Çuros, 9 500 employés). Les questions de formation et de recrutement sont également au centre des préoccupations de l’association des constructeurs et fabricants espagnols. Pour y répondre, parallèlement aux salons BIEMH et Addit3D, s’est tenue la première édition d’une nouvelle initiative : WORKinn, un forum d’orientation professionnelle du secteur industriel. WORKinn est un espace de rencontre entre les compagnies et les professionnels à la recherche d’un emploi. Participant à l’insertion professionnelle, ce lieu permet d’identifier les talents, de fournir aux compagnies les profils adaptés à leurs besoins et d’augmenter l’employabilité par une bonne orientation professionnelle. Une vaste offre de formation est adressée aussi bien aux étudiants qu’aux professionnels. Pour conclure nous pouvons dire que la 29ème édition de la BIEMH a dépassé les bons chiffres de l’édition précédente de 2014. Ce salon annonce donc un avenir intéressant pour l’Espagne, qui souhaite devenir l’un des acteurs importants de l’industrie européenne. Elle est sur le bon chemin.

AFM ASO. ESPANOLA DE FABRICANTES http://www.afm.es
L’Espagne au meilleur niveau
Machines Production Le magazine bimensuel pour ceux qui conçoivent, usinent et montent des ensembles mécaniques. C'est aussi trois hors-séries et trois éditions régionales par an.

Les dernières annonces

offre d'emploi OPERATEURS REGLEURS SUR COMMANDE NUMERIQUE (H/F)
Poligny, Jura, France DIAGER INDUSTRIE
offre d'emploi TOURNEUR FRAISEUR CN
Belleville-en-Beaujolais, France SAINT JEAN TOOLING
offre d'emploi TECHNICIEN METHODES INDUSTRIELLES/AMELIORATION CONTINUE H/F
Jura, France DIAGER INDUSTRIE
offre d'emploi Technicien(ne) Machines-Outils H/F | CDI
Marnaz, France Mactech - Machines + Robotique
offre d'emploi Technico-Commercial et Applications H/F | CDI
Marnaz, France Mactech - Machines + Robotique
offre d'emploi Ajusteur / Monteur
Les Pennes-Mirabeau, France LLEDO Industries

Les prochains événements

Mars

8

Mardi

Simodec

Du 8 au 11 Mars 2022

La Roche-sur-Foron / Haute-Savoie

Mars

8

Mardi

JEC

Du 8 au 10 Mars 2022

Villepinte / Seine-Saint-Denis

Avril

5

Mardi

3D Print

Du 5 au 7 Avril 2022

Lyon / Rhône

Avril

26

Mardi

Sepem Rouen

Du 26 au 28 Avril 2022

Rouen / Seine-Maritime

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
L'offre 100% numérique
18€/mois, sans engagement
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéro hors série inclus
  • 100% numérique