Concevoir plus vite les gammes d’usinage de pièces complexes

lire plus tard
Outillage - Outils coupants Par  Jérôme MEYRAND Publié le  29/10/2021
Concevoir plus vite les gammes d’usinage de pièces complexes
Walter Innotime est décrit comme « une interface intelligente » s’appuyant sur les compétences techniques du fabricant allemand d’outils coupants.

Le logiciel Walter Innotime s’appuie sur un algorithme intelligent pour établir la gamme d’usinage à partir d’un modèle 3D de la pièce à usiner. Découverte.

Alors que la conception de composants plus complexes prend souvent plusieurs jours, le fabricant d’outils coupants Walter propose sa plateforme Innotime, qui permet de recevoir une proposition de gamme d’usinage ainsi qu’une offre associée. Pour cela, il suffit d’y télécharger le modèle 3D de la pièce à usiner et en fonction de la complexité et des caractéristiques particulières, le système interroge ensuite d’autres paramètres.

Walter Innotime n’est pas un logiciel de commande à calcul autonome tel qu’on le connaît sur les sites en ligne, mais « une interface intelligente avec les compétences techniques de Walter », indique l’entreprise de Tübingen, au sud-ouest de l’Allemagne. Et de décrire son fonctionnement : le système automatise les demandes et les calculs de routine, et un ingénieur expérimenté vérifie tout ce qui distingue la demande des processus standard.
« Ainsi, même avec des composants plus complexes, la production d’un devis ne prend que quelques jours », souligne Walter.

Compatible avec toutes les normes de modélisation 3D

Le modèle 3D du composant peut être simplement glissé et déposé dans l’application. Dès le chargement, Walter Innotime analyse la pièce et détermine les opérations d’usinage optimales. Le fabricant précise que son système est compatible avec toutes les normes de modélisation 3D couramment utilisées dans l’industrie, telles que STEP ou PRT (Siemens NX).

Puis, le logiciel interroge automatiquement toutes les autres données nécessaires à la conception de la pièce. « Vous pouvez saisir certaines données individuelles de votre machine, telles que la vitesse maximale, la puissance en kilowatts ou le couple en newtons mètres », indique Walter, et de souligner que si cette machine a déjà été créée dans Walter GPS, sa plateforme peut charger ces données automatiquement. Les tolérances et les filetages sont pris en compte pour la pièce à usiner, en cliquant sur le trou taraudé correspondant dans la vue 3D et, en cliquant sur le bouton droit de la souris, l’usineur accède au menu permettant de définir le filet, par exemple M10. Les filetages non métriques, comme les filetages fins, sont également pris en compte dans Walter Innotime.

Grandes quantités de données

À partir des informations et des données, le système utilise l’intelligence artificielle et les grandes quantités de données sur les solutions d’usinage qui sont disponibles numériquement pour créer « une proposition optimale » quant aux opérations d’usinage, et sélectionner les outils avec lesquels la proposition peut être mise en œuvre le plus économiquement possible. Enfin, les ingénieurs commerciaux de Walter vérifient la proposition et l’optimisent, par exemple si des outils spéciaux sont nécessaires. « Ce n’est qu’ensuite qu’une offre est envoyée », signale la firme centenaire.

Le contexte

Dans l’usinage des métaux, les outils ne sont généralement pas le principal facteur de coût. Le choix de la stratégie de coupe et des outils appropriés a en revanche une influence décisive sur le coût total à la pièce. Les fabricants d’outils de coupe développent en permanence de nouvelles solutions d’usinage qui leur permettent de travailler de manière plus économique. Un portefeuille de produits différenciés, vaste et adapté aux applications qui place toutefois les services méthodes et les acheteurs devant un autre défi : comment trouver rapidement la bonne gamme d’usinage pour un composant spécifique ? C’est la raison pour laquelle Walter a développé le logiciel Innotime.

 

Concevoir plus vite les gammes d’usinage de pièces complexes
Jérôme MEYRAND Formé aux microtechniques, devenu journaliste en blouse bleue, passé par l’ESJ Lille.

à lire aussi

-3D5Gabrasifaccouplement

Les dernières annonces

offre d'emploi Technicien régleur
Chavanod Easy Prod
offre d'emploi UN(E) TECHNICO-COMMERCIAL(E) ITINERANT(E) - OUTILS COUPANTS - BtoB
Départements 31, 81 et 82 Groupe TECHMO-SATECH
offre d'emploi FORMATEUR USINAGE
Le Mans, France FEECS
offre d'emploi OPERATEURS REGLEURS SUR COMMANDE NUMERIQUE (H/F)
Poligny, Jura, France DIAGER INDUSTRIE
offre d'emploi TOURNEUR FRAISEUR CN
Belleville-en-Beaujolais, France SAINT JEAN TOOLING
offre d'emploi TECHNICIEN METHODES INDUSTRIELLES/AMELIORATION CONTINUE H/F
Jura, France DIAGER INDUSTRIE

Les prochains événements

Mars

8

Mardi

Simodec

Du 8 au 11 Mars 2022

La Roche-sur-Foron / Haute-Savoie

Avril

5

Mardi

3D Print

Du 5 au 7 Avril 2022

Lyon / Rhône

Avril

26

Mardi

Sepem Rouen

Du 26 au 28 Avril 2022

Rouen / Seine-Maritime

Mai

3

Mardi

JEC

Du 3 au 5 Mai 2022

Villepinte / Seine-Saint-Denis

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
L'offre 100% numérique
18€/mois, sans engagement
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéro hors série inclus
  • 100% numérique