Une semaine pour fêter l’industrie

lire plus tard
Evénements Par Jérôme MEYRAND Publié le  27/11/2023
Une semaine pour fêter l’industrie
En France, l’industrie souffre d’un manque d’attractivité auprès des femmes qui représentent moins de 30 % des salariés du secteur. (photo Shutterstock)

Du 27 novembre au 3 décembre, ce sera la 12e édition de la Semaine de l’industrie avec des événements partout en France. Le thème cette année : « Avec l’industrie, fabrique ton avenir ».

La 12e édition de la Semaine de l’industrie, qui se tient du 27 novembre au 3 décembre, est intitulée cette année « Avec l’industrie, fabrique ton avenir ». Depuis 2011, ce rendez-vous incontournable entre le monde professionnel et l’enseignement a pour objectif de « faire naître des vocations chez les jeunes en changeant leur regard sur l’industrie et ses métiers grâce à l’organisation d’événements sur l’ensemble du territoire national », selon la Direction générale des entreprises (DGE), qui pilote l’opération.

Cette année encore, l’accent sera mis sur la féminisation de l’industrie. « Avec plus de 51 000 emplois vacants au premier trimestre 2023 et 58,4 % des entreprises de l’industrie ayant des difficultés de recrutement, l’industrie peine à attirer quel que soit le niveau de qualification demandé alors même qu’il s’agit d’un secteur à impact – au coeur des transformations de l’économie – faisant écho aux attentes des nouvelles générations », constate la DGE, qui pointe un secteur ayant encore du mal à intéresser les femmes. Ces dernières représentent moins de 30 % des salariés du secteur.

Pour l’UIMM, cette semaine sera l’occasion de « mettre en lumière la diversité de nos métiers industriels » et surtout de « mieux les faire connaitre au grand public », et ainsi de « multiplier les chances des jeunes et des moins jeunes d’embrasser une carrière stimulante au service des défis de notre temps ». Pour Hubert Mongon, délégué général de l’Union des industries et métiers de la métallurgie, qui se mobilise tout au long de l’année pour susciter l’attractivité des métiers, l’essentiel est de « pouvoir transmettre la passion de créer et de fabriquer l’avenir ». « C’est au fond, ajoute-t-il, l’opportunité de partager la fierté de contribuer à former les futures générations d’industriels », dont « leurs talents seront cruciaux pour répondre dans la durée à l’enjeu de réindustrialisation de notre pays. »

Plusieurs milliers d’événements vont être organisés partout en France. Evénements qu’il est possible de retrouver sur le site Semaine-industrie.gouv.fr. A titre d’exemple, nous retiendrons celui organisé dans les locaux du ministère de l’Industrie à Paris, un événement digital à Marseille ou encore une visite chez un éditeur de logiciels.

Des bords de Seine à la Grande Bleue

Durant cette semaine, Roland Lescure, ministre chargé de l’Industrie, ouvrira les portes du ministère de l’Economie des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique à plus de 1 000 collégiens et lycéens. A l’intérieur du complexe architectural aux deux arches monumentales de 70 m de long, situé en bord de Seine, ils auront l’occasion de découvrir les objets et les métiers de l’industrie autour d’une exposition photo. Une présentation accompagnée de démonstrations de produits fabriqués en France attend également les jeunes visiteurs, qui auront l’occasion de d’écouter des témoignages de professionnels sur les parcours et carrières possibles dans l’industrie, y compris des membres du collectif Industri’Elles.

Plus au sud, c’est au bord de la Grande Bleue que l’industrie sera en fête. Mais ici, pas question de profiter du paysage provençal, puisque c’est un événement complètement digital. La plateforme « Forindustrie, l’Univers Extraordinaire » propose juqu’au 1er décembre des « rencontres digitales inédites » avec les industriels de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’objectif étant de faire connaître l’industrie, ses métiers et ses innovations aux collégiens, lycéens, étudiants, mais aussi aux demandeurs d’emplois. Plus de 500 contenus digitaux pédagogiques, ludiques et interactifs (vidéo, quiz et échanges en visio avec des professionnels) enrichissent la plateforme pour faire découvrir les secteurs de l’industrie et leurs métiers, promettent les organisateurs, à savoir les académies de Provence-Alpes Côte d’Azur, de Corse, le rectorat de Montpellier, le Campus d’excellence industrie du futur et un groupe de professeurs.

Dans le cadre de la Semaine de l’industrie, la plateforme « ForIndustrie, l’Univers Extraordinaire » rendra accessible des entretiens en visio avec des professionnels du secteur, « afin de découvrir leur parcours et leur passion pour leur métier », mais aussi des quiz. Les participants pourront faire gagner des points à leur classe ou à leur groupe dans le cadre d’un challenge. Les gagnants bénéficieront d’une visite, bien réelle cette fois-ci, dans l’un des sites industriels de la région : de la base opérationnelle Marseille Calanques du distributeur d’électricité Enedis au site Airbus à Marignane, à celui d’ITER Organization, le grand projet de recherche consacré à l’énergie implanté à Saint-Paul-lès-Durance, dans les Bouches-du-Rhône.

« Des métiers d’avenir »

L’éditeur français de logiciels de FAO ouvrira les portes de ses cinq agences TopSolid, à tout public, à Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) le 27 novembre, Saint-Herblain (Loire Atlantique) le 28 novembre, Evry (Essonne) le 29 novembre, Saint-Quentin-Fallavier (Isère) le 30 novembre et Labège (Haute-Garonne) le 1er décembre. Objectif : faire découvrir ses métiers et ses quatre univers que sont la mécanique de précision, l’ingénierie digitale, l’industrie du bois et l’industrie de la métallerie. « Les métiers de l’industrie sont des métiers d’avenir, passionnants et innovants. La France a la chance de bénéficier d’un savoir-faire reconnu à l’international, il est donc important de valoriser cette filière auprès des jeunes générations pour continuer d’inspirer nos futurs talents », affirme Richard Lamure, président du groupe TopSolid.

OPCO 2i s’est ainsi associé avec My Future pour des « lives métiers » et « visites virtuelles » diffusés en salle de classe, au cours desquels les jeunes pourront poser leurs questions en direct à des professionnels. L’opérateur de compétences interindustrile mobilise ses conseillers de proximité et sera présent dans 50 évènements dans plusieurs régions. Un pavillon de plus de 100 m² va parcourir toute la France pour présenter l’éventail des métiers industriels au grand public. Au menu : animations ludiques, expositions d’objets fabriqués en France, offres d’emploi, rencontres avec des entreprises qui recrutent.

L’édition précédente avait rassemblé, sur tous les territoires, plus de 1,8 million de participants autour de 4 600 événements, de la visite d’entreprises et d’établissements de formation, à des escape games, webinaires et autres job dating.

Lire aussi : Huron ouvre ses portes pendant la Semaine de l’industrie

Une semaine pour fêter l’industrie
Jérôme MEYRAND - Rédacteur en chefFormé aux microtechniques, devenu journaliste en blouse bleue, passé par l’ESJ Lille.

Les dernières annonces

offre d'emploi Technicien méthodes usinage
Vecqueville, France Ferry-Capitain
offre d'emploi Technicien Méthodes Usinage H/F
Ambérieu-en-Bugey, France DEFILUXE SAS
offre d'emploi Technico-commercial
Castres, France BENNE SA
offre d'emploi Technicien d'application CFAO (H/F)
Lyon, France SolidCAM France
offre d'emploi Technicien d'affutage
Villeparisis, France ATELIERS DE L’ILE DE FRANCE (AIF)

Les prochains événements

Mars

4

Lundi

Simodec

Du 4 au 8 Mars 2024

La Roche-sur-Foron / Haute-Savoie

Mars

5

Mardi

JEC World

Du 5 au 7 Mars 2024

Paris-Nord / Villepinte

Mars

25

Lundi

Global Industrie

Du 25 au 28 Mars 2024

Paris-Nord / Villepinte

Juin

3

Lundi

BIEMH

Du 3 au 7 Juin 2024

Bilbao / Espagne

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
Nos offres de lecture
Papier + numérique
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéros hors série (selon l'abonnement choisi)
  • Editions régionales (selon l'abonnement choisi)
  • Accès aux anciens numéros