Comment la transformation numérique fiabilise les approvisionnements

lire plus tard
Industries Par Jérôme MEYRAND Publié le  13/03/2023
Comment la transformation numérique fiabilise les approvisionnements
Dans l’enquête Aras, 36 % des entreprises interrogées ont déclaré avoir redéfini leur chaîne d’approvisionnement afin de mieux prendre en compte le numérique.

Une étude réalisée auprès d’un panel de 440 entreprises européennes montre que face aux difficultés rencontrées au niveau de leur chaîne d’approvisionnement, la transition numérique leur parait indispensable.

C’est un des enseignements de cette étude intitulée « L’industrie européenne en transition ». Alors que plusieurs grains de sable enraillent le moteur économique européen, en raison des conséquences de la guerre en Ukraine, déclenchée le 24 février 2022, de nouvelles stratégies semblent émerger au sein des entreprises manufacturières implantées sur le Vieux Continent. Ces dernières ayant déclaré vouloir accélérer leur transformation numérique et renforcer leurs coopérations avec leurs écosystèmes de fournisseurs.

Dans l’enquête Aras, dans laquelle plus de 440 décideurs de 19 pays européens ont été interrogés (lire encadré), on observe que les industriels se disent « actuellement » très préoccupés par la sécurisation de leur production. « En réponse à l’instabilité des chaînes d’approvisionnement, 40 % des entreprises ont déjà mis en place une coopération plus étroite avec leurs fournisseurs, 39 % y travaillent et 17 % le prévoient », commentent les auteurs de l’étude.

Relocaliser des sites de production

Certaines entreprises (36 %) ont déjà redéfini leur chaîne d’approvisionnement afin de mieux prendre en compte le numérique, tandis que 42 % sont en train de le faire. En effet, de plus en plus de dirigeants interrogés affirment vouloir se tourner vers la gestion du cycle de vie des produits (PLM), lesquels s’accordent à dire que le PLM est « un composant majeur de la transformation numérique » de leur entreprise.

Car la transformation numérique des process et des chaînes d’approvisionnement et de production peut générer des gains d’efficacité, à l’image de NHIndustries, une entreprise française chargée de la construction des hélicoptères militaires NH90. Pour son responsable du service informatique Olivier Rey, « la transformation digitale est sans conteste un enjeu clé, car elle est garante d’une vision globale, permettant de fiabiliser nos données à travers l’ensemble du cycle [conception, production et support] et ainsi de gagner en performance », témoigne-t-il. C’est depuis plusieurs sites de production qu’est fabriqué l’hélicoptère, à Marignane (Bouches-du-Rhône), Tessera (Italie), Donauwörth (Allemagne) et Albacete (Espagne).

La digitalisation pour mieux gérer la supply chain

« Nous menons par ailleurs plusieurs projets de transformation digitale, notamment autour d’outils collaboratifs, comme la mise en ligne des plannings de fabrication, ou de refonte d’un certain nombre d’outils métiers, comme notre solution de GED, devenue obsolète, explique Olivier Rey. Mais digitaliser nos données produit nous permet également de mieux gérer notre supply chain et d’éviter les ruptures d’approvisionnement, dans un contexte où certaines de nos pièces détachées sont très spécifiques et nécessitent des mois d’anticipation pour leur commande, production, réparation, livraison. »

Autre enseignement notable de l’étude : environ une entreprise sur trois a fait face à l’instabilité des chaînes d’approvisionnement, en modifiant ses produits, et déjà plus d’une sur quatre a relocalisé ses sites de production, peut-on lire dans le document publié en janvier.

Préoccupés par la flambée des coûts énergétiques, les risques géopolitiques et les menaces sur le marché du travail, neuf participants à l’enquête sur dix estiment que « les défis auxquels leur entreprise est confrontée n’ont jamais été aussi complexes qu’aujourd’hui ». Et une grande majorité de chefs d’entreprise (88 %) craignent que « les prochaines années continueront d’être tout aussi incertaines ».

L’étude

L’enquête Aras a été réalisée à la fin de l’automne 2022 par le cabinet Innofact, spécialisé en étude de marché, qui a interrogé 442 dirigeants dans 19 pays européens. Les participants à l’enquête travaillent dans des entreprises ayant un chiffre d’affaires minimum de 40 millions d’euros, dans les secteurs de l’automobile, l’aérospatiale et la défense, la construction mécanique, les technologies médicales, la chimie, pharmacie et l’alimentation.

Comment la transformation numérique fiabilise les approvisionnements
Jérôme MEYRAND - Rédacteur en chefFormé aux microtechniques, devenu journaliste en blouse bleue, passé par l’ESJ Lille.

Les dernières annonces

offre d'emploi Dessinateur industriel électricité
Lesquin, France Flandre Automation
offre d'emploi Contrôleur Pièces Mécaniques
Les Pennes-Mirabeau, France Technoplus Industries
offre d'emploi AJUSTEUR – Pièces Mécaniques (H/F)
Les Pennes-Mirabeau, France Technoplus Industries
offre d'emploi IWT – Soudeur/Chaudronnier
Saint-Paul-lez-Durance, France Technoplus Industries
offre d'emploi Technicien(ne) CFAO / usinage sur machines CN
38260 La Frette, Isère, France MECA8760

Les prochains événements

Juin

3

Lundi

BIEMH

Du 3 au 7 Juin 2024

Bilbao / Espagne

Juin

4

Mardi

Sepem Est

Du 4 au 6 Juin 2024

Colmar / Haut-Rhin

Septembre

24

Mardi

Micronora

Du 24 au 27 Septembre 2024

Besançon / Doubs

Septembre

24

Mardi

Sepem Sud-Ouest

Du 24 au 26 Septembre 2024

Toulouse / Haute-Garonne

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
Nos offres de lecture
Papier + numérique
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéros hors série (selon l'abonnement choisi)
  • Editions régionales (selon l'abonnement choisi)
  • Accès aux anciens numéros