Adaptation et automatisation : les clés de la transformation durable de l’industrie automobile

lire plus tard
Logiciels Par Jérôme MEYRAND Publié le  17/06/2024
Adaptation et automatisation : les clés de la transformation durable de l’industrie automobile
Les chaînes de fabrication automatisées doivent s’adapter rapidement à des changements importants de produit demandés par les consommateurs et l’industrie. (illustration Hexagon)

Dans son livre banc « Les 4 outils pour réussir dans la fabrication de véhicules zéro émission », Hexagon revient sur l’importance de l’automatisation au sein de la production des véhicules électriques. Premier volet d’une série de quatre articles.

Si une révolution du développement durable est en cours dans le monde industriel, les constructeurs automobiles ne sont pas épargnés. Bien au contraire, ils sont partie prenante de ce grand chamboulement. La perspective de ne devoir fabriquer plus que des voitures à zéro émission à l’échéance prévue est belle et bien une réalité. En attendant, il s’agit bien d’un côté, de continuer à produire des véhicules à motorisation thermique, et de l’autre, investir dans des lignes de production de modèles à zéro émission.

« Le secteur a été contraint de consolider les investissements dans la conception et les capacités de fabrication des véhicules électriques dont le retour sur investissement prendra quelques années de plus, analyse toutefois Ignazio Dentici, vice-président de l’unité industrie mondiale automobile et e-mobilité, au sein de la division Manufacturing Intelligence d’Hexagon. Par ailleurs, la demande du marché ne suit pas encore l’évolution du secteur en termes de livraison de véhicules zéro émission. »

La nécessité d’investir dans des processus et technologies flexibles

Une fois ce constat dressé, l’industrie devra quand même atteindre ses objectifs de durabilité, avec des investissements qui doivent être effectués sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Par conséquent, les constructeurs, les fournisseurs de rang 1 ou 2 doivent dépenser des milliards (d’euros ou de dollars) pour transformer leurs capacités : de la conception à la production. Et au-delà.

Dans son livre blanc, Hexagon relève que les entreprises ont de plus en plus besoin d’investir dans des processus et des technologies flexibles, ancrés dans la transformation numérique. Lesquels doivent leur permettent d’anticiper et de limiter les risques de la chaîne d’approvisionnement. Et de tirer le meilleur parti de l’expertise dont ils disposent.

Téléchargez gratuitement le livre blanc Hexagon.

Pour cela, la flexibilité est la voie vers un modèle d’entreprise durable, assure le groupe de technologies. « Pour garantir l’électrification des véhicules, les outils, équipements, processus, entreprises et business model doivent être capables de gérer des configurations en constante évolution, même sur mesure », peut-on lire dans son livre blanc consacré à la fabrication des véhicules zéro émission. Un document qui aborde les quatre outils indispensables pour réussir cette transformation inédite de la production automobile. Le premier étant celui de l’automatisation.

« L’adaptabilité fait évoluer les approches »

Le livre suggère une plus grande automatisation des processus pour faire de l’automobile « une industrie durable et stimuler le développement de véhicules zéro émission ». Qu’il s’agisse de produire des véhicules à batteries ou piles à combustible, voire une combinaison des deux, l’automatisation est un maillon que les entreprises doivent s’emparer. Car quels que soient les changements, l’évolution des produits, l’automatisation saura s’adapter. « L’adaptabilité fait évoluer les approches », explique Nicolas Lachaud Bandres, directeur mondial des solutions automatisées au sein de la division Manufacturing Intelligence d’Hexagon. « Auparavant, il s’agissait de construire des chaînes pour un modèle. Désormais, la chaîne doit être en mesure de traiter trois à cinq modèles, poursuit-il. Cette polyvalence n’est possible qu’avec l’automatisation. »

Ses vertus sont nombreuses. Elle peut être une réponse à la pénurie de main-d’œuvre et au déficit de compétence auxquels l’industrie automobile est confrontée. Toutefois, ce concept d’automatisation des processus ne doit pas se limiter à l’usine. « Après tout, l’automatisation est la capacité à reproduire les résultats à grande échelle et avec moins d’erreurs, de reprises et de rebut, observe-t-on chez Hexagon. Elle permet aux personnes de se concentrer sur le travail à valeur ajoutée au lieu de réaliser une activité à tout prix. » Et de prévenir que ce concept peut être appliqué partout, de la vente à la maintenance, citant en exemple la conception d’un produit et sa chaîne de fabrication. « L’automatisation du processus de conception est essentielle pour des phases de développement courtes », prévint Michael Platten, chef de produit senior dans la division Manufacturing Intelligence d’Hexagon. Vous ne pouvez-vous limiter à effectuer des calculs de type Batch [aussi appelé Macro]. Si vous voulez réaliser de nombreuses choses et tenir compte de multiples variables, vous devez effectuer un grand nombre d’essais pour optimiser les modèles. L’automatisation rend les simulations rapides. » Pour en conclure que les ingénieurs pourront mieux concevoir les produits et leurs processus de production pour s’assurer que la chaîne réalise systématiquement le meilleur produit, avant même l’étape de fabrication.

Simulations automatisées

Automatiser le processus de simulation afin que moins de personnes puissent en faire plus, est également évoqué, par Bhavaneesh Athikary, responsable de la technologie et du développement d’activité pour l’automobile dans la zone ACI (ASEAN, Corée et Inde) au sein de la division Manufacturing Intelligence d’Hexagon. « On obtient ainsi un gain de productivité et la garantie que, en cas de départ de personnes qualifiées, les processus resteront en place et que l’expérience sera conservée. »

De plus, les données d’autres chaînes de production peuvent être intégrées aux simulations automatisées pour guider la conception de la prochaine itération de produit. Le document souligne : « Ces simulations automatisées peuvent aussi être exploitées par d’autres services qui pourraient tirer profit des informations d’ingénierie sans monopoliser l’équipe d’ingénieurs. » Un autre exemple est cité : « Imaginez (…) que vous soyez capable d’évaluer la variabilité d’un produit pendant les négociations de vente. Si un client est à la recherche d’un produit sur mesure ou de caractéristiques personnalisées, le vendeur peut utiliser une simulation automatisée préapprouvée, intégrer les spécifications à partir d’une liste sélectionnée, exécuter le modèle et voir si cette configuration est viable, ou est intéressante du point de vue du prix. »

La suite à découvrir prochainement dans un nouvel article : La réactivité aux exigences du marché implique un prototypage virtuel. Tiré du livre blanc Hexagon « Les 4 outils pour réussir dans la fabrication de véhicules zéro émission. »

Télécharger gratuitement le livre blanc Hexagon : Les 4 outils pour réussir dans la fabrication de véhicules zéro émission.

Adaptation et automatisation : les clés de la transformation durable de l’industrie automobile
Jérôme MEYRAND - Rédacteur en chefFormé aux microtechniques, devenu journaliste en blouse bleue, passé par l’ESJ Lille.

Les dernières annonces

offre d'emploi Automaticien/Roboticien machine spéciales
Nanchez, France Techni Jura Robotics
offre d'emploi RÉGLEUR (H/F)
Saint-Lager, France SEGEPO
offre d'emploi TECHNICIEN MAINTENANCE
Saint-Lager, France SEGEPO
offre d'emploi Leader Automatisme
Saint-Étienne, France Siléane
offre d'emploi Opérateur traitement de surface - H/F
Figeac, France RATIER-FIGEAC COLLINS AEROSPACE
offre d'emploi Ajusteur mécanique - H/F
Figeac, France RATIER-FIGEAC COLLINS AEROSPACE

Les prochains événements

Septembre

10

Mardi

AMB

Du 10 au 14 Septembre 2024

Stuttgart / Allemagne

Septembre

24

Mardi

Micronora

Du 24 au 27 Septembre 2024

Besançon / Doubs

Septembre

24

Mardi

Sepem Sud-Ouest

Du 24 au 26 Septembre 2024

Toulouse / Haute-Garonne

Octobre

1

Mardi

Industrie Grand Ouest

Du 1 au 3 Octobre 2024

Nantes / Loire-Atlantique

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
Nos offres de lecture
Papier + numérique
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéros hors série (selon l'abonnement choisi)
  • Editions régionales (selon l'abonnement choisi)
  • Accès aux anciens numéros