Première mondiale chez Microrectif

lire plus tard
Contrôle Qualité Par Jérôme MEYRAND Publié le  13/10/2022
Première mondiale chez Microrectif
Alexandre Siedlik, responsable de la métrologie chez Microrectif, travaille sur la machine à mesurer Zeiss Xenos, à Saint-Etienne (Loire), le 7 septembre.

En étant la seule entreprise française à s’équiper de la plus haute gamme de machines à mesurer tridimensionnelles de chez Zeiss, le PME stéphanoise a aussi fait le choix d’intégrer sur sa Xenos un plateau tournant, rendant cette MMT unique au monde.

Unique en France. C’est assez rare, pour ne pas dire inédit, qu’une entreprise d’une quarantaine de salariés soit la première en France à s’équiper d’une machine de mesure tridimensionnelle considérée comme la plus précise au monde. Cela méritait une inauguration, qui a eu lieu le 7 septembre à Saint-Etienne (Loire). Microrectif a donc officialisé la réception de la première Zeiss Xenos vendue sur l’Hexagone.

L’énorme MMT a été livrée en 2019, mais l’épidémie de Covid-19 qui a suivi avait empêché d’organiser un tel événement. La machine, dont on en compte à peine dix de vendues dans le monde, a été installée dans l’atelier de Microrectif, dans son écrin climatisé (lire encadré). Une MMT qui présente une exactitude de mesure ayant une marge d’erreur inférieure à 0,0001 millimètre. « Nous appairons des pièces au millième, et nous rectifions jusqu’à atteindre des précisions à 0,2 micron sur le volume », a souligné Gérald Chatain, président de Microrectif et Micromec (les deux sociétés formant un seul ensemble de bâtiments), pour justifier un tel investissement dans la métrologie.

Le déclenchement de cet investissement de l’entreprise stéphanoise spécialisée dans la rectification est venu d’un client qui fabrique des compresseurs de climatisation. Il cherchait un fournisseur capable de lui livrer des pièces avec des tolérances inférieures à 0,5 micron. « La précision obtenue lui était primordiale, car cela lui permettait d’effectuer des essais, afin de définir l’intervalle de tolérance le plus précis auquel le meilleur rendement et la plus grande longévité étaient obtenus, se souvient M. Chatain. La maitrise optimale des tolérances évitait aussi un surcoût de fabrication, qui aurait été induit par une précision superflue. »

« Haute exactitude de mesure »

En s’équipant de la Xenos, la PME peut désormais réaliser des mesures de pièces, sans la moindre contre-mesure, exigée par certains clients. « Auparavant, il nous fallait opérer par intercomparaisons entre les machines, et surtout, connaissant uniquement l’incertitude de nos machines, nous n’avions pas la moindre notion de l’erreur potentielle de la mesure réalisée », explique le dirigeant. Avec la Xenos, son logiciel Zeiss VCMM2, et les méthodes de mesure mises au point par Microrectif pendant plus de deux ans, ses clients n’ont plus besoin de procéder à de l’intercomparaison. « L’impact écologique est amélioré puisque les pièces ne nécessiteront plus de passage par d’autres laboratoires avant d’être utilisées, ajoute Gérald Chatain. Le délai s’en trouvera réduit. Les microns gagnés par la maitrise de l’incertitude de mesure augmenteront le champ de tolérance sur les pièces à usiner. Ainsi, notre haute exactitude de mesure évitera de nombreux rebuts, et mènera nos clients à un usinage en série moins onéreux. »

Gérald Chatain, président de Microrectif.

De plus, la MMT a été personnalisée pour Microrectif avec l’intégration d’un plateau mesurant, dont c’est la seule au monde à disposer de cet équipement. Devant un tel investissement, Zeiss avait accepté de nouer un contrat d’exclusivité avec son client stéphanois qui courait jusqu’en 2022. Le 7 septembre, Mustapha El Bouchouafi, directeur général de Zeiss Industrial Quality & Research, a annoncé le prolongement du contrat d’exclusivité, jusqu’en 2024. De son côté, Microrectif, en plus de sa certification EN9100, a lancé une demande de certification Cofrac 3D, afin d’être accréditée pour des mesures d’essais en scanning sur les volumes. A ce jour, l’équivalence de cette accréditation a été délivrée en Allemagne, mais en France aucune entreprise ne l’a encore obtenue. Encore une première pour ce champion de la rectification de grande précision.

Une salle de métrologie sans la moindre poussière

Elle pèse 10 tonnes. La machine de mesure tridimensionnelle Xenos de Zeiss est une MMT que beaucoup d’observateurs qualifient d’exceptionnelle. Un avis que partage la PME stéphanoise Microrectif, qui est le seul et unique client en France à posséder ce modèle (lire ci-dessus). Pour installer une telle machine, Zeiss a veillé à ce que le génie civil soit scrupuleusement respecté selon un cahier des charges bien précis, pour son implantation dans l’atelier du rectifieur de Saint-Etienne. Trois piliers, distincts des uns des autres, ont été placés sous le sol, avant de couler la dalle, de manière à ce que la Xenos puisse reposer seulement sur ces trois colonnes de béton, surmontées chacune d’une plaque métallique, de forme carrée de 500 mm de côté et dont la planéité est de 0,2 mm.

Le local d’une surface totale de 200 m² comprend une deuxième salle de métrologie, avec une régulation de la température de 20°C à +/- 0,3°C. La salle de 40 m² qui abrite la Xenos est équipée d’un système de climatisation assurant une régulation de température à 20°C avec une variation inférieure à +/-0,05°C par heure, et +/- 0,2°C sur 24 heures.

A cela, s’est ajouté un dispositif de surpression dans chaque zone :  la salle qui abrite la Xenos dispose d’un sas d’entrée et d’un couloir de sortie. En générant une surpression moindre que celle de la salle abritant la Xenos, cela provoque une sortie de l’air qui empêchera toute intrusion de poussière, dès qu’une personne voudra travailler auprès de la MMT. Le sas étant également en surpression par rapport au couloir. Ainsi, chaque ouvrant de la zone de métrologie enverra toujours de l’air vers l’extérieur.

Première mondiale chez Microrectif
Jérôme MEYRAND - Rédacteur en chefFormé aux microtechniques, devenu journaliste en blouse bleue, passé par l’ESJ Lille.

à lire aussi

-3D5Gabrasifaccouplement

Les dernières annonces

offre d'emploi Tourneur CN
Mios, France Mécanique générale Lescarret
offre d'emploi Technicien de maintenance / SAV itinérant
France entière PERO FRANCE
offre d'emploi Technico-Commercial Centre France
GÜHRING
offre d'emploi STAGIAIRE INGENIEUR(E) PRODUCTION - QUALITE (durée : 6 mois)
Savigny-le-Temple, IDF, France ESSINOX

Les prochains événements

Février

23

Jeudi

Viva Fabrica !

Du 23 au 26 Février 2023

Lyon / Rhône

Mars

7

Mardi

Global Industrie Lyon

Du 7 au 10 Mars 2023

Lyon / Rhône

Mars

23

Jeudi

Aff'Tech

Du 23 au 25 Mars 2023

Auxerre / Yonne

Avril

25

Mardi

JEC World

Du 25 au 27 Avril 2023

Paris-Nord / Villepinte

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
Nos offres de lecture
Papier + numérique
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéros hors série (selon l'abonnement choisi)
  • Editions régionales (selon l'abonnement choisi)
  • Accès aux anciens numéros