Les difficultés d’approvisionnement au plus haut dans l’industrie manufacturière

lire plus tard
Sous-traitance Par Jérôme MEYRAND Publié le  22/04/2022
Les difficultés d’approvisionnement au plus haut dans l’industrie manufacturière
En avril, l’opinion des industriels sur la demande qu’ils reçoivent se dégrade nettement par rapport à janvier.

La part d’entreprises de l’industrie manufacturière qui déclarent être limitées dans leur production par uniquement des difficultés d’offre repart à la hausse et atteint un nouveau point haut, en avril par rapport à janvier, en raison principalement des difficultés d’approvisionnement. C’est ce qui ressort de la dernière enquête de conjoncture de l’Insee, publiée jeudi 21 avril, qui souligne que « le pourcentage d’entreprises confrontées à des difficulté d’approvisionnement rebondit fortement », retrouvant son niveau record d’octobre 2021.

Dans sa note de conjoncture, l’Institut national de la statistique et des études économiques observe, qu’en avril, le taux d’utilisation des capacités de production baisse légèrement, pour atteindre 82 %, « un point sous son niveau moyen de longue période ». Autre indicateur : la part d’entreprises déclarant ne pas être en mesure d’accroître leur production avec leurs moyens actuels si elles recevaient plus de commandes diminue à 42 %. « Après avoir atteint un point haut inédit en janvier, cette proportion reste à un niveau très élevé en avril », soulève toutefois l’Insee.

Prix de vente à la hausse

De janvier à mars, les prix de vente dans l’industrie manufacturière ont augmenté de 3,9 %, alors que les chefs d’entreprises avaient plutôt anticipé, en janvier, pour cette même période, une augmentation de 1,6 % seulement.

Le marché de l’emploi reste compliqué, puisque la proportion d’entreprises déclarant rencontrer des difficultés de recrutement se maintient à 62 %. « C’est le point le plus haut pour cette série qui existe depuis 1991 et dont la moyenne s’établit à 30 % », notent les auteurs de l’étude.

Les investissements repartent

Quant aux investissements, les perspectives semblent plus favorables sur les trois prochains mois. Et les chefs d’entreprises sont légèrement plus nombreux en avril qu’en octobre à « estimer que leurs investissements ont augmenté en 2021 ». Ce sont les fabricants de biens d’équipement et de matériels de transport qui paraissent les plus enclins à investir dans leurs outils de production.

Lire aussi : Industrie manufacturière : une demande forte et des difficultés de recrutement

Lire aussi : Les industries de la mécanique s’inquiètent des conséquences de la guerre en Ukraine

Les difficultés d’approvisionnement au plus haut dans l’industrie manufacturière
Jérôme MEYRAND - Rédacteur en chefFormé aux microtechniques, devenu journaliste en blouse bleue, passé par l’ESJ Lille.

Les dernières annonces

offre d'emploi Chaudronnier
Meslay-du-Maine, France ARTECH
offre d'emploi AGENTS COMMERCIAUX VICTOR FRANCE MACHINES-OUTILS
France VICTOR FRANCE MACHINES-OUTILS
offre d'emploi Apprenti(e) Master Logistique
Bourges, France SECO TOOLS FRANCE
offre d'emploi Apprenti(e) Licence DPI (H/F)
Bourges, France SECO TOOLS FRANCE
offre d'emploi Apprenti(e) Logistique / Magasin (H/F)
Bourges, France SECO TOOLS FRANCE
offre d'emploi Opérateur – Régleur (H/F)
La Tour-du-Pin, France SECO TOOLS REAMING

Les prochains événements

Juin

14

Mardi

Sepem Colmar

Du 14 au 16 Juin 2022

Colmar / Haut-Rhin

Juin

14

Mardi

EPHJ

Du 14 au 17 Juin 2022

Genève / Suisse

Juin

21

Mardi

LASYS

Du 21 au 23 Juin 2022

Stuttgart/Allemagne

Septembre

20

Mardi

Sepem Toulouse

Du 20 au 22 Septembre 2022

Toulouse / Haute-Garonne

Couverture magazine Machines Production
Logo Machines Production
L'offre 100% numérique
18€/mois, sans engagement
  • Accès illimité
  • Tout le contenu magazine
  • Numéro hors série inclus
  • 100% numérique