Publicité

Nichrominox poursuit sa croissance et déploie des robots

31.10.2017
UNIVERSAL ROBOTS - Nichrominox poursuit sa croissance et déploie des robots

La PME de Saint-Bonnet-de-Mure a choisi la robotisation collaborative pour protéger ses parts de marché de la concurrence internationale et améliorer les conditions de travail.

Chez Nichrominox, une PME de Saint-Bonnet-de-Mure (Rhône), pour réduire, voire éliminer les TMS, Troubles musculosquelettiques, la solution a été toute trouvée : la robotisation. En se dotant de quatre bras robotisés UR5 d’Universal Robots, déployés sur trois lignes de productions différentes, le spécialisée dans les accessoires de stérilisation pour dentistes a considérablement amélioré les conditions de travail de ses 37 salariés.

Précédemment assujettis à des risques de TMS, ils n’exécutent certaines opérations. Le pliage pick & place, l’approvisionnement machine CNC et l’assemblage collaboratif, où un opérateur exerce une pression sur le robot pour l’activer, ont été confié à des UR5.
Si au départ, certaines personnes s’interrogeaient sur leur avenir, le doute s’est vite dissipé. « Avant l’arrivée du robot, j’avais une certaine appréhension. Je pensais qu’il allait me remplacer. Mais pas du tout.

Depuis qu’il est là, c’est au contraire moi qui prends soin de lui ! Il me fait gagner aussi beaucoup en productivité : je sais exactement où j’en suis au niveau de mon décompte et du nombre de pièces que j’ai à marquer ou non », explique Lucas Iafrate, opérateur dans cette entreprise familiale fondée il y a 40 ans.


Accroissement de la productivité de 10%
C’est aussi pour répondre à une concurrence grandissante en provenance de pays à faible coût de main-d’œuvre, que Nichrominox a fait appel à Universal Robots pour automatiser certaines de ses tâches. En dehors des gains de productivité, la robotisation a permis de favoriser la montée en compétences des collaborateurs. « Je n’avais pas de notion en programmation, il m’a suffi d’avoir une formation de deux jours », raconte détaille Cédric Lefrancq-lumiere, programmeur chez Nichrominox. Un programme de cours est dispensé par HMi-MBS, l’un des distributeurs d’Universal Robots en France. « Et maintenant avec les compétences que j’ai acquises, il me faut une heure ou deux pour programmer une nouvelle opération de fabrication. Et je suis en permanence en train d’améliorer les programmes, pour gagner en qualité de fabrication et en précision », poursuit-il.
Selon Universal Robot, cette automatisation des activités, au-delà de la réduction de la pénibilité et des risques encourus par les salariés, a eu un impact immédiat sur l’entreprise. « Les robots UR5 nous ont permis tout de suite un gain de productivité de 10% », assure Eric Lefrancq-lumiere, gérant de Nichrominox. Et d’ajouter : « Nous avons mené une étude pour robotiser une cellule de pliage de manière traditionnelle, mais nous n’avions pas les compétences en interne. » Pour la PME de Saint-Bonnet-de-Mure, l’enveloppe financière était relativement importante et la solution Universal Robots s’est présentée comme une solution simple, facile à mettre en œuvre et très souple au niveau programmation.


Un amortissement rapide
Une expérience qualifiée de très valorisante pour Eric Lefrancq-lumiere. « Cela fait un peu plus d’un an que l’on a intégré la robotisation collaborative Universal Robots et la deuxième bonne surprise, après la simplicité de mise en œuvre, a été le faible coût de l’opération. »
En effet, le retour sur investissement pour Nichrominox a été très rapide. Il a fallu seulement 14 mois pour amortir le coût des robots. « Nous avons déjà quatre robots déployés sur trois lignes de production différentes, c’est une expérience très valorisante pour l’entreprise que nous comptons continuer, en intégrant de nouveaux robots collaboratifs », conclut Eric Lefrancq-lumiere.

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande