Publicité

Un espace pour se former aux tours automatiques à torche

31.10.2017
SPIDI ROLLIER - Un espace pour se former aux tours automatiques à torche

Afin de répondre aux besoins de compétences sur ce type de machines-outils, Spidi Rollier, Ventura Mecanics et le Greta Arve Faucigny ont créé, en Haute-Savoie, un lieu de formation professionnelle unique.

C’est pour répondre à un besoin en personnel qualifié, régulièrement exprimé par les entreprises équipées de tours automatiques à torche, que Spidi Rollier, Ventura Mecanics et le Greta Arve Faucigny ont décidé de créer conjointement une offre et un espace de formation dédiés à ces machines, et dont l’inauguration avait lieu le 29 juin à Scionzier (Haute-Savoie).

« L’origine du projet provient d’une remontée récurrente d’un besoin de compétences spécifiques de la part des entreprises clientes de Spidi Rollier et de Ventura Mecanics, compte tenu de l’absence d’une offre de formation existante », explique Olivier Debarge, conseiller en formation continue au Greta de Bonneville (Haute-Savoie).
Spidi Rollier, fabricant d’outils coupants en carbure, PCD et diamant, a mis à disposition un local de 150 m², jouxtant ses bureaux, rue de la Grange.

« Nous avons été sensibles aux difficultés de recrutement que rencontraient nos clients, témoigne Catherine Bosc, responsable de l’agence Spidi Rollier. Nous souhaitions apporter notre pierre à l’édifice.

» « Des salariés français partaient déjà se former chez Ventura Mecanics, en Suisse, faute d’offre de formation en France, mais les frais de formation n’étaient pas pris en charge », poursuit-elle.


Un tour mis à disposition par Ventura
Spécialisée dans la révision des mandrins et machines Escomatic, Ventura Mecanics a développé un mandrin haute vitesse, la broche Ventura, qui tourne à 12 000 tr/mn, offrant aux tours à cames à torche une poupée rotative boostée.

Cette société familiale de seize salariés, implantée à Bôle, au sud de Neuchâtel (Suisse), assure également la formation d’opérateurs. « Très souvent, quand nous rendions visite à nos clients français, ils nous sollicitaient pour que nous formions leurs collaborateurs.

Cet espace de formation à Scionzier est d’une certaine manière une réplique de ce que nous proposons chez nous », raconte Fabio Ventura, cofondateur de l’entreprise éponyme.
Ainsi, Ventura Mecanics a mis à disposition un tour automatique à torche rétrofité de 6 mm, fonctionnant avec trois outils indépendants, particulièrement bien adapté pour les grandes séries de pièces. Baptisée V6 Vario, cette machine est équipée d’un mandrin rotatif à 7 100 tr/mn et d’un revolver à quatre positions.

« Un modèle qui correspond bien aux types de machines que l’on retrouve dans la vallée de l’Arve », souligne Fabio Ventura.
Pour le Greta Arve Faucigny, il s’agit d’une offre de formation qui a été conçue de concert avec des entreprises de la région, afin de répondre à leurs attentes.

Ainsi, deux parcours sont proposés : un parcours court à destination de salariés en poste ayant besoin d’une professionnalisation et un parcours long pour les « nouveaux entrants », c’est-à-dire aux personnes sans emploi, en reconversion ou réorientation.

« Elles bénéficieront alors d’un certificat de compétence professionnelle de régleur-décolleteur du titre du ministère du Travail », affirme Olivier Debarge, précisant que la formation pourra être financée par la conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, s’il y a un emploi à clé.

Les parcours seront encadrés par une équipe de quatre formateurs.


Garantir la qualité des pièces produites
D’une durée de 70 à 105 heures, la formation destinée aux salariés souhaitant monter en compétence comprend cinq modules : cinématique des équipements, réglage de l’équipement, réglage en cours de fabrication et optimisation du process de fabrication, suivi et contrôle de fabrication, maintenance préventive, prédictive et curative.


Le parcours long, qui contient 455 heures de formation et une période de 210 heures d’application en entreprise, prépare les candidats au métier de régleur-décolleteur. A l’issue, il saura « équiper et régler les machines, en garantissant la qualité des pièces produites, conformément aux prescriptions techniques et aux exigences de productivité », selon la fiche métier du Greta Arve Faucigny.

Le titre prépare également le stagiaire à savoir procéder à l’entretien courant des tours automatiques à torche et « réaliser les opérations de maintenance simples et rapides ».
Le réseau des Greta a pour mission la formation tout au long de la vie, à travers des qualifications professionnelles reconnues.

Ces groupements d’établissements, rattachés à l’Education nationale, organisent des formations pour adultes dans pratiquement tous les domaines professionnels, à tous les salariés, du privé comme du public, mais aussi aux demandeurs d’emploi, et à toute personne qui souhaite se former à titre individuel.

Le réseau souligne que les formations peuvent être mobilisées et financées dans le cadre de tous les dispositifs existants : contrat ou période de professionnalisation, compte personnel de formation (ex- DIF), congé individuel de formation, plan de formation d’entreprise, plan de formation des conseils régionaux, contrats aidés, actions financées par Pôle emploi, emplois d’avenir, contrats de génération, etc.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande