Publicité

Systèmes de palettisation robotisés Schunk

31.05.2018
SCHUNK INTEC - Systèmes de palettisation robotisés Schunk
Les systèmes de palettisation robotisés constituent une manière efficace d'augmenter la polyvalence des machines-outils. Ils participent à la réduction des périodes d'inactivité des machines pendant la production de séries individuelles et petites séries et permettent une production à effectif réduit en trois-huit.

Dans ce processus, une interaction précise entre chacun des systèmes de préhension et les composants de serrage est essentielle.
La rapide expansion des gammes tant en taille qu'en variété de produits tout comme l’augmentation de la pression des coûts rendent de plus en plus nécessaire une conception de processus de production automatisés.

L'optimisation des durées tout comme la réduction des frais de personnel, qui auparavant ne s'appliquaient qu'aux grandes quantités, sont maintenant devenues possibles pour des petites séries.

L'utilisation des robots en particulier est considérée comme un moyen très polyvalent pour augmenter l'efficacité si leurs périphériques sont en adéquation avec les cahiers des charges.
On peut diviser le chargement de machine automatisé en deux type : pour les grandes séries et les temps de traitement élevés, les pièces à usiner sont généralement directement chargées dans les dispositifs de serrage stationnaires, comme les étaux automatiques, par exemple dans les étaux à serrage concentriques Tandem de Schunk. Le corps de base monobloc, la cinématique à rampe forcée ainsi que les longs guidages des mors de base assurent des forces de serrage allant jusqu'à 55 kN. De plus, ils font preuve d'une excellente précision de répétabilité pouvant atteindre 0,01 mm. Les étaux automatiques sont donc idéalement adaptés à l’usinage haute précision avec un haut débit de copeaux, de nombreux cycles et des tolérances minimales. Leur contour externe optimisé ainsi que la taille minimale de l'entrefer empêchent l'accumulation de copeaux ou poussière dans l'étau.
Pour les séries de petite ou moyenne taille, de plus en plus d'utilisateurs décident d'opter pour le bridage automatisé. Les pièces à usiner et les moyens de serrage sont installés sur les palettes, stockés dans des racks puis chargés l'une après l'autre sur le centre d'usinage par des robots. L'élément central est un système de bridage au point zéro. En quelques secondes, cet élément aide à la fixation, au positionnement et au bridage automatique et précis des palettes sur la table de la machine, en fonction d'une valeur de référence. L'opération de montage en elle-même a lieu à l'extérieur de la machine en temps masqué, un modèle particulièrement économique.
L’arrière de chacune des palettes est équipé d'une interface avec le système de changement rapide de la palette permettant la connexion à la machine. Des composants spéciaux, comme le module palettisation VERO-S NSE plus de Schunk ont été spécialement développés pour le chargement de machine robotisé. Ils sont extrêmement plats et peuvent être directement intégrés dans la table de la machine. Ils laissent une place importante dans la machine pour la pièce usinée et les mouvements de l'axe. Avec le système breveté à course double, ils peuvent atteindre des forces de traction jusqu’à 30 000 N ainsi que des forces de maintien de plus de 75 000 N. Ces robustes modules assurent un maintien précis même sous les contraintes exigeantes de l'usinage grand volume. Pour empêcher que les copeaux et la poussière n'endommagent les processus de changement de palette, un flux d'air à entraînement positif nettoie les surfaces planes et le cône court. De plus le nouveau VERO-S NSE3 est équipé d’un capot optionnel actionné par ressort qui verrouille et protège automatiquement l'orifice de bridage du module dès que la tirette de serrage est levée. Cela garantit l'absence de saleté dans l’interface. Les angles d'insertion sur le module de bridage permettent un assemblage rapide et sûr même en cas d'excentricité ou de position légèrement inclinée de la palette. De cette façon, les tolérances du système de manipulation peuvent être compensées de manière optimale. Ceci fait, des tirettes de centrage appliquent un positionnement précis selon une valeur de référence avant que les coulisseaux du serrage n'assurent un serrage auto-bloquant adapté avec une précision de répétabilité < 0,005 mm.
Toutes les étapes du processus, c'est-à-dire les états « module ouvert », « module fermé » et « palette présente » sont surveillées par la détection de pression dynamique. Contrairement aux autres systèmes de bridage, le système de palettisation VERO-S NSE plus de Schunk ne consomme aucune énergie pendant le processus. Les pièces restent bridées même en cas de chute soudaine de la pression d'air. Une pression pneumatique de 6 bars est suffisante pour ouvrir les modules.

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    165€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    165€TTC/an
    format papier sur demande