Publicité

Réussir l’usinage des parois minces en aluminium

08.02.2019
SANDVIK TOOLING FRANCE - Réussir l’usinage des parois minces en aluminium

Selon Sandvik Coromant, la fraise à surfacer M5F90 apporte des gains importants aux fabricants de pièces pour l’automobile.


Le carburier Sandvik Coromant a lancé un modèle de fraise à surfacer M5F90, conçu pour l’usinage de pièces en aluminium à parois minces, dans le secteur automobile, sans bavures, rayures ni écaillage. Cette fraise deux-en-un est un concept novateur qui permet d’effectuer l’ébauche et la finition en une seule opération.

Elle autorise des stratégies d’usinage plus rapides et efficaces.
Les corps de fraise sont disponibles en diamètres de 25-80 mm (0,98-3,15 pouces) et sont équipés de plaquettes PCD brasées, fabriquées par de nouveaux procédés de production qui ne nécessitent aucun réglage et supportent des avances élevées sans apparition de vibrations. Pour les utilisateurs, ceci se traduit par d’importants gains potentiels de temps et d’argent.

En outre, l’angle de coupe, la forme des plaquettes, la préparation d’arête et les conditions de coupe, qui peuvent être appliquées, permettent de produire des pièces exemptes de rayures, bavures ou écailles.


Profondeurs de coupe jusqu’à 4 mm


Mais surtout, les opérations d’ébauche et de finition peuvent être effectuées par le même outil, et cela représente une économie significative sur les coûts de stockage de l’outillage.

Pour l’ébauche, l’outil fonctionne comme une fraise d’ébauche conventionnelle ; les arêtes d’ébauche sont positionnées sur un même diamètre à une même hauteur. La fraise M5F90 autorise des profondeurs de coupe jusqu’à 4 mm (0,157 pouce). Pour la finition, l’outil est équipé d’arêtes de coupe étagées sur le plan radial et axial. Cette configuration garantit l’absence de bavures et d’excellents états de surface sur les pièces en aluminium de faible épaisseur, le pas fin évitant les vibrations.


« La fraise offre une grande flexibilité pour l’ébauche et la finition. Elle peut être utilisée à différents endroits des pièces et permet d’économiser du temps sur les changements d’outils », explique Emmanuel David, responsable produits pour l’automobile chez Sandvik Coromant. « De plus, les performances de M5F90 sont fiables et sûres. La durée de vie est nettement meilleure que celle des fraises conventionnelles.

Cet outil est aussi avantageux du point de vue de l’environnement, car il ne nécessite qu’un arrosage limité », ajoute Philippe André, ingénieur applications pour l’automobile.
Bien que cet outil soit conçu pour les opérations de fraisage de pièces minces en aluminium comme des carters de boîtes de vitesses et des boîtiers, il supporte aussi les grands engagements et trouve des applications dans tout le secteur automobile.
M5F90 complète l’offre de Sandvik Coromant pour les pièces en aluminium dans l’automobile aux côtés de M5B90, M5C90, CoroMill Century/590, M5Q90 et M5R90.

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande