Publicité

OrbiGear réduit l’usure des outils et des machines

06.07.2018
PRECISE FRANCE - OrbiGear réduit l’usure des outils et des machines

La tête de fraisage orbital de Precise France multiplie par dix les rotations orbitales.


Filiale du groupe Pracartis, comme Ham France et Carbilly, la société Precise France propose un équipement original : la tête de fraisage orbital OrbiGear. De conception entièrement mécanique, ce dispositif breveté multiplie par dix les rotations orbitales.
Véritable révolution technologique, il peut être chargé dans le magasin d’un centre d’usinage et recevoir des outils tournants pour réaliser des opérations de fraisage trochoïdal.

Son principe consiste à créer deux mouvements avec une seule entrée. Il assure par exemple, une rotation orbitale de l’outil à 300 tr/mn, avec une excentration réglable de haute précision de 2 mm et une seconde rotation de l’outil à la vitesse de 3 000 tr/mn.

« Ainsi, que ce soit en plongée ou pour la réalisation d’une rainure, la prise de copeau se fait de manière plus douce, avec une réduction significative des forces radiales de coupe et la diminution de la température sur l’arête de l’outil », assure Alain Auffret, directeur technique de Precise France et inventeur du OrbiGear. « Dans le cas du perçage à la fraise on diminue par dix les forces axiales, sans bavure à l’entrée et à la sortie du trou.

Avec en prime, un calibrage et une géométrie de haute précision, ce qui permet un positionnement très précis des usinages. Un avantage considérable pour le perçage de tôles minces. »


Réduction des forces d’usinage


Le potentiel du dispositif est vaste. Sur les machines souples du type robot, il facilite l’usinage de matériaux durs grâce à la réduction des forces d’usinage.

Il est aussi avantageux sur les équipements d’usinage de grandes dimensions. « Le fraisage trochoïdal est mis en œuvre pour l’usinage de matières particulièrement difficiles à usiner, comme le titane en aéronautique », remarque le spécialiste. « Sur les très grands centres d’usinage utilisés dans ces applications, la programmation trochoïdale génère une usure prématurée des glissières et de toute la cinématique de mouvement d’axe de ces équipements onéreux.

La tête OrbiGear élimine cet inconvénient, notamment pour les usinages de précision aéronautiques, en facilitant la programmation des pièces et en prolongeant la durée de vie des outils coupants ainsi que celle des machines. »

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande