Publicité

Fabrication optimisée en FA

30.04.2019
POLY SHAPE - Fabrication optimisée en FA

Pour augmenter la productivité et diminuer les coûts en fabrication additive (FA), il faut penser différemment lors de la conception d’une pièce et fabriquer par lot.


En 2017, Poly-Shape a travaillé sur un support d’actionneur de wastegate, soupape de décharge qui régule la pression du turbo d’une voiture. Le cahier des charges a été modifié pour une question de confidentialité, mais également afin de renforcer les caractértistiques de la pièce, tout en gardant sa fonctionnalité première. Le but a été d’alléger la pièce, tout en diminuant les déplacements et en garantissant une meilleure tenue mécanique.

Poly-Shape a utilisé pour cela la fabrication additive métallique. Les avantages de celle-ci sont nombreux. Tout d’abord, elle offre une liberté de conception jamais obtenue auparavant, permettant la création de pièces aux géométries complexes. Ensuite, elle permet une économie de la matière première et d’énergie non négligeable, ce qui a une incidence directe sur le coût final de chaque production.

Enfin, la flexibilité de ce procédé permet une optimisation de chaque pièce (réduction de poids, ajout de fonctions, etc), selon les attentes des cahiers des charges ou les directives des départements de R&D.


Le projet


A l’origine, il s’agit d’une pièce réalisée de manière traditionnelle, en alliage d’aluminium, avec deux renforts soudés.

Afin d’alléger la pièce, tout en diminuant les déplacements et en garantir la tenue mécanique, Poly-Shape a fait appel à la technologie de l’impression 3D métal, utilisant un alliage d’aluminium (AlSi7Mg0.6) et une conception basée sur une l’optimisation topologique, afin de créer une répartition judicieuse de la matière. La véritable difficulté était de pouvoir reproduire cette pièce en grand nombre pour convenir aux cadences et aux coûts d’une fabrication en série.

L’utilisation d’une quantité réduite de matière par pièce et une stratégie d’imbrication des pièces entre elles ont permis de répondre efficacement à cette problématique, en minimisant les temps de production, tout en favorisant le nombre de pièces par plateau. « Grâce à la fabrication additive, la quantité de matières est minimisée en fonction des sollicitations mécaniques de l’actionneur, soit un coût de fabrication réduit.

La géométrie de la pièce est modifiée pour limiter la quantité de support, et donc le temps de fabrication et de retrait de ces supports qui seront éliminés lors des reprises d’usinage, voire directement à la main. Nous avons donc réadapté le design pour permettre l’empilement des pièces et produire en une seule fois un maximum de pièces sur un même plateau, permettant de limiter les coûts de mise en route et nettoyage machine », explique Jérémy Cousin, training manager de Poly-Shape.


Le résultat


Ainsi, sur un même plateau, en utilisant le procédé de fusion de poudre par laser LBM (Laser Beam Melting), Poly-Shape a pu produire en même temps 228 pièces réparties en 76 colonnes, 5 cubes de porosité et 13 éprouvettes de traction réparties sur 5 colonnes, pour garantir le contrôle des pièces sur l’ensemble de la hauteur de fabrication.

A la suite, une étape de tribofinition, réalisée en temps masqué et en quantité simultanée importante, vient parachever la surface des pièces.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

  • POLY SHAPE - Poly-Shape

    22.02.2019

    Fondée en 2007 et filiale du groupe Upperside, Poly-Shape est une entreprise innovante dans les procédés de fabrication additive. Fin 2015, Lisi Aerospace s’est associée à Poly-Shape en coentreprise. Basée en Aquitaine, cette société à pour but de combiner les savoir-faire […] Lire la suite

  • POLY SHAPE - Rhône-Alpes fait parler la poudre

    30.11.2015

    Lors du salon 3D Print tenu à Lyon mi-septembre, l'ARDI Rhône Alpes citait ces chiffres de l'institut Gardner : En 2015, les ventes d'imprimantes 3D devraient atteindre 200 000 unités pour un chiffre d'affaires global de 1,6 milliard de dollars et exploser dans les trois […] Lire la suite

  • POLY SHAPE - Poly-Shape aux AérospaceDays d'ORLY

    15.12.2014

    Rappelons que les procédés additifs permettent de produire des pièces 3D très rapidement par une simple exploitation d'un fichier CAO et sans la nécessité d'aucun outillage. On appelle cela " rapid manufacturing " ou " fabrication directe ". Les anglais appellent aussi la […] Lire la suite

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande