Publicité

Egelhof optimise le nettoyage des composants de régulation

29.11.2019
PERO FRANCE - Egelhof optimise le nettoyage des composants de régulation

Spécialiste des vannes thermostatiques et appareils de régulation de climatisation automobile, Egelhof a renouvelé l’installation de nettoyage des pièces de son usine de Seltz, en Alsace. Celle-ci a été définie dans une perspective d’adaptabilité aux évolutions d’une production plus diversifiée. Le cahier des charges intègre une option multiprocess qui confère plus de flexibilité à la machine Pero R1.


Tirés par les marchés de l’automobile et de l’habitat, les coûts pièces sont comptabilisés au centime d’euro près. Le directeur de l’usine Egelhof, Arnaud Walter, étudie de près les spécificités des appels d’offres pour affiner sa recherche de productivité et remplir son carnet de commandes.

Afin d’optimiser les différentes étapes du processus de fabrication (usinage, soudage), le niveau de propreté recherché nécessite une tension de surface comprise entre 38 et 44 Dynes.
L’installation de lavage-dégraissage assure la première étape du processus de soudage des sondes de température. La qualité d’une sonde repose sur l’étanchéité de son mécanisme. La phase de dégraissage garantit la parfaite soudabilité des composants en inox, cuivre ou aluminium.

Le moindre résidu, la plus petite goutte d’huile peut altérer un cordon de soudure. Il s’agit d’obtenir des pièces 100 % sèches dans un atelier chargé en huile volatile, à hauteur de 0,3 mg par mètre cube.


Exigences de qualité dans un processus flexible


La phase d’investissement a fourni l’occasion d’étudier en profondeur la problématique propreté.

Le seuil de qualité du soudage et l’étanchéité des surfaces, lorsqu’il s’agit d’un branchement mécanique, ont servi de référents pour définir l’indice de propreté exigé.

A la suite d’essais concluants, les partenaires Egelhof et Pero France ont affiné le cahier des charges : chargement automatisé jusqu’à trois bacs de pièces en vrac, machine universelle (solvant chloré/A3) de nettoyage sous vide avec ultrasons, double distillateur pour l’extraction en continu d’importants volumes d’huiles et de graisses, charbon actif pour atteindre zéro rejet.


Des essais de lavage de pièces complexes, tels que les soufflets, les corps de distributeurs, ont démontré la flexibilité de la machine. Premier concerné, Arnaud Walter a été sensibilisé par des résultats de nettoyage qui varient fortement selon les formes et les matières des pièces traitées. « D’une famille de pièces à une autre, nous n’obtenons pas les mêmes niveaux de propreté et de séchage. Nous avons défini des programmes de nettoyage adaptés à nos objectifs.

En fonction de la fragilité des surfaces, nous gérons des cycles de lavage par rotation ou par oscillation. Acteur engagé pour l’avenir du site de Seltz, j’ai ressenti tout l’intérêt d’une technologie hybride : perchlo et A3. C’est un investissement minime qui sera largement amorti dès les premières séries. »
Une charge de trois paniers (335 x 335 x 87 mm) traite de 1 500 à 2 000 pièces en 5 minutes. Cet équipement est certainement celui qui offre la meilleure productivité du marché.

Bien isolée, l’installation Pero est très économe à l’usage. La distillation régénère la quasi-totalité du solvant. La consommation annuelle se situe entre 10 et 30 litres. L’énergie de distillation est récupérée pour garder à température constante les bains. Aucune déperdition de chaleur n’altère le fonctionnement en circuit fermé de la machine.

Résultat, le coût énergétique a été divisé par rapport à l’installation précédente.


La formation, une clé pour un travail en flux tendu et autonome


La formation des opérateurs est le préalable d’une gestion bien comprise de la qualité : référencé Datadock, Pero France dispense des formations agréées par les OPCA. A Seltz, tous les opérateurs ont suivi une formation sur site.

Après des essais pratiques, ils ont intégré les différences entre chaque programme et trouvé des solutions pour gérer les aléas d’une journée. Chacun utilise en libre-service cet équipement collectif.
Frédéric Haushalter, coordinateur du service, a suivi la formation de technicien de maintenance et participé au montage de l’installation. Les cours ont été dispensés par un ingénieur maintenance. Ils ont passé en revue chacun des équipements.

A l’issue de cette formation personnalisée, toutes les manipulations utilisateurs ont été testées et commentées.
Peu de temps après la mise en service de l’installation de nettoyage Pero, l’usine de Seltz a engrangé de nouveaux marchés. Cela n’aurait pas été envisageable si l’unité de lavage-dégraissage ne disposait pas de moyens d’adaptation aux contraintes spécifiques de chaque consultation.

La technologie de nettoyage sous vide et son dispositif renforcé à deux distillateurs vont dans le sens d’une agilité en production. La stratégie d’inclure des équipements favorisant l’adaptation à de nouvelles productions s’est avérée pleinement justifiée.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande