Publicité

Trophées de l'Innovation nouvelle formule : sept prix pour la technique !

08.04.2011
PEMTEC SNC - Trophées de l'Innovation nouvelle formule : sept prix pour la technique !

Six lauréats et un prix spécial ont été distingués dans un panel de quinze nominés d'un cru 2011, que les visiteurs du salon Industrie Lyon ont pu découvrir tout à loisir début avril. L'impact en termes d'image des trophées de l'Industrie devrait inciter de plus nombreux exposants à déposer leurs dossiers. Car la rédaction de Mach'Pro a trouvé d'autres perles rares qui auraient largement mérité une telle distinction. Encore eut-il fallut que leur concepteur fasse acte de candidature ! Rendez-vous sur Industrie Paris en 2012.

Le 8 mars dernier, un jury constitué de journalistes professionnels, de représentants de la FIM et du Cetim, s'est réuni pour assister au grand oral des quinze exposants présélectionnés parmi les quatre-vingt-dix dossiers reçus à l'occasion de l'inscription des exposants au Guide de l'Innovation. Les Trophées de l'Innovation Industrie 2011 récompensent six entreprises dans les catégories Machine-Outil, Environnement de la Machine, Ligne Verte, Technologie, Sécurité et Sous-traitance.

Un prix spécial du jury a été remis à une start-up pour accompagner son développement. A tout seigneur, tout honneur : commençons par la catégorie Machine-Outil ! la machine de tournage en lopin Twinturn de Emissa travaille verticalement deux pièces en simultané : elle est équipée d'un chariot d'usinage multiposte pour le fraisage, le perçage, le tournage intérieur-extérieur à déplacement alterné.

Les deux motobroches de 15 kW (rotation 4500 tr/min) sont équipées d'un système de serrage et desserage automatique avec orientation de pièce contrôlée par encodeur. Le réglage de chaque outil de coupe s'effectue indépendamment et directement sur la machine grâce aux porte-outils brevetés et conçus par Pibomulti. Une machine à découvrir pour sa simplicité et son potentiel de productivité, elle travaille seule ou en îlot.

Usinage toujours dans la catégorie Technologie, qui a distingué les machines d'usinage électrochimique de précision PECM proposé par PEM Tec. Elles assurent la fabrication d'un prototype ou d'une petite série de pièces en métal de géométries complexes avec une précision de ± 4µ et une répétabilité au micron près, en obtenant si besoin une surface polymiroir en une seule passe, à une vitesse de 0,1 à 2 mm/min indépendamment de la surface à éroder.

Cette technologie n'a pas d'incidence thermique sur la structure métallique et utilise de l'eau salée comme liquide conducteur. La coupe sans vibration Pour parfaire la coupe, le nominé de la catégorie sous-traitance s'attaque aux vibrations : la fonction CN anti-vibration de Okuma, représentée en France par Codem, enrichie de la fonction de détermination de vitesse de coupe Mach Navi i, ajuste automatiquement l'avance de la broche au mieux pour augmenter la qualité de l'usinage tout en protégeant mieux les outils. Dans le même ordre d'idée, le jury a décerné un prix spécial "coup de pouce" à la start-up Vibraction, issue de l'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tarbes, pour le logiciel de diagnostic des vibrations d'usinage Chatter Master. En deux heures, il réalise le diagnostic complet du problème de vibration d'usinage et définit des solutions applicables immédiatement : paramètres d'usinage, stratégie, porte-pièce, porte-outil, angles outil,... A noter : cette approche a aussi conduit à développer différentes solutions de capteurs et de systèmes d'amortissement spécifiques à l'usinage. En catégorie Sécurité, la palme est revenue à Fuchs Lubrifiant pour la gamme Anticorit de fluides hydrofuges de protection contre la corrosion. Leur formule dépourvue de baryum allie la protection de la pièce mécanique et celle de la santé de l'utilisateur, tout en restant facile à séparer de l'eau. La catégorie Environnement de la Machine a distingué Renishaw pour Equator, un comparateur fixe d'inspection 3D par comparaison avec une pièce étalon, interfaçable avec les robots et les automates des MOCN. Last but not least, la catégorie Ligne Verte récompense la technologie procédé dyomix®4-250, première commerciale dans tous les sens du terme de la société Bulane. En créant une flamme propre à partir d'eau et d'électricité, ce procédé écologique permet de produire sur site, sans stockage et à la demande un "gaz combustible zéro carbone" (hydrogène/oxygène) brûlant à très haute température (T°C > 2500°C). Les électrolyseurs dyomix® sont destinés aux industriels qui consomment du gaz dans leurs applications de soudage et de brasage : ils diminuent les risques des installations car ne stockent plus de gaz sous pression, simplifient les contraintes logistiques. Pour la première fois, la remise des Trophées de l'Innovation a eu lieu lors de la soirée exposants à partir de 18h30 le mardi 5 avril 2011 à Lyon-Eurexpo.

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande