Publicité

Solutions Doosan pour tous les usinages aéronautiques

06.07.2018
ORBA TECH - Solutions Doosan pour tous les usinages aéronautiques

Lors de journées Aerospace Solution, le constructeur sud-coréen a démontré les performances qualitatives et productives de ses machines dédiées aux usinages aéronautiques. Cette offre mérite d’être mieux connue, car elle tient véritablement compte des cahiers des charges du secteur pour les pièces de structure et moteur.

Après avoir fêté le vingtième anniversaire de son exposition privée DIMF (Doosan international machine-tool fair), en mai 2017, recevant 6 250 visiteurs sur ses sites de Namsan et Seongju, le constructeur sud-coréen Doosan Machine-Tools a décidé d’organiser des journées techniques entièrement dédiées à l’aéronautique en décembre de la même année.

Car, bien qu’il se situe dans le top 10 des constructeurs mondiaux (5e en 2016, selon Metalworking Insider), et dispose d’une gamme complète intéressant ce marché, le secteur de l’aéronautique ne représente que 9% de ses ventes. L’Europe représente une part importante (28%) de son activité et, dans le domaine aéronautique, la France en constitue le fer de lance.

Représentant le constructeur sur une grande partie de l’Hexagone, l’importateur Orbatech a donc décidé d’inviter la revue Machines Production à relater cet événement.


Quatorze machines pour l’aéronautique


Une brève introduction sur le groupe Doosan a permis à Alex Ju, responsable marketing, de rappeler la prise d’indépendance de Doosan Machine Tools du groupe et son affiliation à MBK Partners, depuis mai 2016.

L’autre fait marquant réside dans l’étendue de la gamme du constructeur.
Au travers de ses filiales et distributeurs, le constructeur propose un total de 223 modèles de tours horizontaux, 41 tours verticaux, 26 centres d’usinage horizontaux et 66 modèles de CU verticaux. Un seul article ne suffit donc pas à en décrire toutes les caractéristiques. Notons simplement que la robustesse et la qualité de construction en sont les dénominateurs communs, reconnus par le marché.

Pour une bonne adaptation à son propre cahier des charges, il convient donc de consulter les distributeurs en France.
Côté aéronautique, les journées techniques de décembre ont permis de mieux préciser cette offre.

Ingénieur chargé du secteur, Andrew Jack a séparé sa présentation en machines dédiées aux parties structurelles des aéronefs de celles conçues pour les parties motorisation.
Pour l’usinage des pièces de structures en forme, les centres horizontaux et verticaux HPF 1540, BM 2035AU, VCF 850LSR et DVF 5000 étaient mis en avant.

Pour des enlèvements de copeaux importants, souvent rencontrés dans les pièces structurelles longues en aluminium et alliages aéronautiques, les centres BM 2035M, VC 630/5AX, DNM 750L II, ou encore le centre VCF 5500UL démontraient leurs performances aux visiteurs, avec des broches tournant à 30 000 tr/mn.


Pour l’usinage de pièce moteurs, les centres d’usinage en 5 axes simultanées DHF8000 (horizontal) et DVF8000 (vertical) étaient complétés par les centres de tournage Puma V8300/ATC, VTR1216 et VTR1620.

Particulièrement étudié pour l’usinage des titanes et Inconel, le centre d’usinage vertical MD6700 tenait une place à part, à la fois dans la présentation et sur l’exposition.


Machines robustes et bien pensées pour l’aéro


Toutes les machines exposées ont fortement intéressé les professionnels internationaux de l’aéronautique, pour leurs aptitudes à répondre aux besoins spécifiques du secteur.

Deux exemples, peu connus en France, permettent d’en saisir la teneur.
Tout d’abord, le centre 5 axes simultanés horizontal HPF 1540 est particulièrement adapté à l’usinage de pièces de structure longues, nécessitant de forts enlèvements de copeaux. Sa table tilting, de 4 000 mm x 1 600 mm, se charge en position horizontale, pour se relever verticalement face à la broche, permettant ainsi un large dégagement des copeaux par chute naturelle.

Porté par une broche 30 000 tr/mn, son cône HSK63A délivre une puissance de 75 kW aux outils, avec une grande rigidité. Le centre est capable d’un taux d’enlèvement de copeaux de 7 000 cm3/mn, disposant d’une centrale de filtration papier 30 µ à la hauteur de cette capacité.


Ensuite, pour l’usinage de pièces moteur complexes, type turbine par exemple, le centre vertical de tournage-fraisage 5 axes DVF 8000 allie la précision du plateau rotatif (800 tr/mn) à la puissance d’une broche 12 000 tr/mn capable de 204 Nm de couple. Une broche 18 000 tr/mn, 126 Nm est également proposée. Le tour vertical Puma VTR 1620 est également remarquable, notamment par le couple de 38 000 Nm, délivré à son plateau rotatif par un moteur de 70 kW.


En conclusion, Doosan Machine Tools a surpris plus d’un professionnel de l’aéronautique par la qualité de son offre en machine-outil dédiées à ce secteur. Elles méritent une attention particulière, tant par leur conception véritablement tournée vers les besoins économiques et qualitatifs de ces usinages particuliers, que par leur ergonomie et leur robustesse.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande