Publicité

La petite série y a droit aussi

16.06.2008
NOVAMOULES - La petite série y a droit aussi

On entend encore quelques moulistes et outilleurs dire que l'automatisation des moyens de production n'est pas pour eux. C'est complètement faux. Palettisation et robotisation sont au contraire les moyens d'être concurrentiel et de se développer. Du côté de Givors (42), un mouliste le prouve.

Novamoules (A.580) est spécialisée dans la fabrication d'accessoires de moules pour verrerie qui constituent l'une des parties du moule complet de bouteilles ou de pots en verre Les accessoires fabriqués par Novamoules sont des pièces de précision fabriquées en bronze ou en fonte pour le moule de bague, en acier pour le poinçon de soufflage.

Tous deux reçoivent un report de métal sur la partie en contact avec le verre avec un alliage à 80 % de Nickel, de carbure de tungstène ou de cobalt, sur quelques dixièmes jusqu'à plusieurs millimètres. L'usinage des coquilles mâles et femelles intervient donc à plusieurs stades, en amont et en aval de la métallisation.

Dédiés à de grandes cadences de production, toujours en configuration multi-sections, ces moules sont fabriqués en petites et moyennes séries, entre 20 et 500 pièces pour une même référence. Toute la difficulté de ce métier réside dans la métallisation de l'alliage nickel sur le bronze ou l'acier de support, tout en usinant. « Nous avons déjà fait un grand pas en automatisant notre procédé de métallisation, avec deux machine robotisées" explique Loreto Ricci, fondateur et PDG de l'entreprise.

Lorsqu'il faut usiner ensuite avec précision les empreintes et les filets, les outils coupants travaillent entre cuir et chair, avec des vitesses de coupe qui devraient être de 300 m/mn dans un cas et de 30 m/mn dans l'autre. Les outils, même les plus performants, souffrent terriblement, s'ils ne sont pas utilisés dans des conditions très particulières. "Notre force a toujours résidé dans notre savoir-faire" souligne Loretto Ricci.

"Mais nous devons aujourd'hui être toujours plus flexibles, plus réactifs et plus proches de nos clients, tout en trouvant les moyens d'abaisser nos coûts de production." précise-t-il. C'est pourquoi Novamoules a investi dans un centre d'usinage 5 axes Fanuc Robodrill d'une part et dans un centre palettisé Doosan HC500 d'autre part.

"Avec sept palettes cubiques, chargées de 24 pièces différentes, pour lesquelles nous pouvons choisir les priorités à tout moment, ce centre correspond exactement à notre besoin de flexibilité et de réactivité. Il contribue grandement à l'accélération de la circulation des flux dans l'atelier" nous dit Loreto Ricci.

Chargée du développement commercial, sa fille conclut la visite en nous disant : "Aujourd'hui, nous prenons des parts de marché à l'export et nous avons livré la semaine dernière notre 1ère commande au Brésil, ainsi qu'une autre en Chine,". Grâce à ces investissements, elle peut aller en toute quiétude chercher de nouveaux marchés.

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

  • NOVAMOULES - Production en moules de verrerie

    30.06.2008

    Créée par cinq professionnels du moule verrier en 1980, Novamoules (A.518) a connu les vingt premières années une croissance rapide, une concurrence croissante à l'Est et la concentration progressive de ses clients. En 2004, l'un des fondateurs, Loreto Ricci reprend la totalité […] Lire la suite

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande