Publicité

Molydal, solutions de lubrification

16.05.2017
MOLYDAL - Molydal, solutions de lubrification

Le fabricant français de lubrifiants industriels reçoit Machines Production dans ses locaux de Saint-Maximin, dans l’Oise. Une entreprise familiale innovante depuis près de 60 ans.

L’actuel dirigeant de l’entreprise, Jean-Louis Pauphillat, est le fils du fondateur. Il y a occupé depuis 1975 plusieurs postes avant d’en prendre la direction. Ses différentes missions lui apportent une vision globale de l’entreprise et de son marché, c’est ainsi qu’il met en place une nouvelle stratégie : qualité et environnement dans le domaine de la lubrification industrielle sont ses maîtres mots.

Son laboratoire de recherche et développement met en effet l’accent sur la recherche de formules issues de la chimie verte et permet à Molydal de proposer des produits de lubrification éco-responsables. Le fabricant se positionne comme l’interlocuteur privilégié des responsables de production, HQSE et de maintenance industrielle. Ses ventes progressent régulièrement. L’export, principalement en Europe, représente 30% du chiffre d’affaires.

En plus de son équipe technico-commerciale nationale, Molydal possède une couverture internationale à travers un réseau de distributeurs et de filiales. Il privilégie une relation de confiance avec ses clients pour apporter des réponses personnalisées et durables.


L’innovation au cœur de sa stratégie
Le fabricant cherche une approche durable dans la lubrification industrielle avec des formulations aux performances technologiques égales ou supérieures aux solutions pétrolières actuelles. Jean-Louis Pauphillat, chimiste de formation, explique : « Il y a quelques années, nous avons axé notre recherche et développement (6% du CA) vers le bio renouvelable.

Didier Fargin, notre directeur technique, s’est rapproché du pôle IAR (Industries et Agro-Ressources) et du Cetim, afin de développer un additif issu de la chimie verte. En 2013, nous avons commercialisé la famille Luba. Son additif bio sourcé donnait d’excellents résultats, notamment dans le secteur de la déformation des métaux. Nous avons ensuite très vite concrétisé ces résultats par le développement de notre gamme Solester. Notre labo de recherche est un outil de précision.

Il est équipé de plus de 300 000 euros de machines de test. » En effet, aujourd’hui, l’orientation de l’entreprise est l’élaboration de produits non-dangereux et non-nocifs, répondant à la circulaire Reach. Recherche et innovations sont devenues la clef de son développement.


Consciente des enjeux environnementaux, la société a élaboré une charte qui se définit en 10 critères produits correspondants à une meilleure sécurité des utilisateurs et à une baisse significative des risques chimiques et environnementaux. Parmi les plus significatifs on peut citer : un point éclair inférieur à 100°C, pas de pictogramme N dangereux pour l’environnement, aucun produit au potentiel de destruction de la couche d’ozone, ou encore l’indication du gaz propulseur des aérosols.

Ces produits respectent un cahier des charges contraignant qui vise à réduire leur impact négatif sur l’homme et l’environnement. Le respect de ce cahier des charges est vérifié périodiquement par l’Ineris.


Microémulsion écoresponsable Solester 520
Cette nouvelle émulsion bio sourcée, donc renouvelable, est issue de la chimie verte, sans huile minérale.

Elle représente bien l’engagement de l’entreprise vers un programme de développement de produits plus respectueux de l’environnement et améliorant la qualité de vie. Solester 520 est exempte de COV, chlore, phosphore et soufre. Elle est garantie sans amine secondaire, sans libérateur de formol et sans métaux lourds. Elle assure une protection efficace des pièces, des outils et des machines contre la corrosion. M.

Usubelli, dirigeant de la société Samug, dans l’Oise, utilise Solester 520 depuis sa mise sur le marché, pour ses différentes opérations d’usinage. « Très peu odorante dans l’atelier, elle est plus saine pour la santé et m’évite les gerçures ou les allergies. Il est facilement soluble dans l’eau, et je l’utilise à des concentrations différentes en fonction de mon opération », confie-t-il.

Ses concentrations utiles sont plus faibles, entre 2% et 4% de dilution en tournage, fraisage, 1% seulement en profilage, rectification, de 5% à 10% pour l’emboutissage profond, le filetage, le taraudage ou le perçage. D’après le fabricant, la baisse des consommations constatée va jusqu’à 30%, pour des états de surface améliorés. Il n’y a plus de dégradation bactérienne, ce qui promet une excellente stabilité des bains.

On constate une bonne propreté du poste de travail pour un net gain en temps de nettoyage. La durée de vie des outils et des machines est revue à la hausse.

ABONNEZ VOUS

Lecture réservée aux Abonnés

Vous devez être abonné pour
accéder à cet article

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

  • MOLYDAL - Le savoir-faire Molydal en lubrification

    13.10.2017

    Sans mettre un produit plus qu’un autre en avant, Molydal affirme son savoir-faire sur le marché de la lubrification industrielle depuis près de soixante ans. Cette société française à taille humaine propose une gamme complète de produits et matériels destinés à tous les […] Lire la suite

  • MOLYDAL - Un dégraissant Molydal sans odeur

    14.04.2017

    Le créateur de lubrifiants industriels depuis 1958 Molydal exposera, au Sepem Sud-Est, sa gamme de dégraissants industriels KL9H. Ce nettoyant dégraissant en phase aqueuse pour contact alimentaire (InS K1) est sans étiquetage de sécurité, sans odeur et formulé sans matières […] Lire la suite

  • MOLYDAL - Microémulsion Molydal pour le travail des métaux

    15.09.2016

    Solester 520, la nouvelle microémulsion écoresponsable pour usinage, fraisage, tournage et rectification a été conçue par Molydal dans le cadre de ses développements produits respectueux de l'utilisateur et de l'environnement, tout en améliorant la rentabilité du process de […] Lire la suite

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande