Publicité

Métrologie de production sur Micronora

17.10.2016
MICRONORA - Métrologie de production sur Micronora

Réaliser des produits de qualité en France impose de moderniser l'outil de production. Mais tout cela n'est rien si on n'y adjoint pas des moyens de contrôles modernes, connectés et efficaces. Productivité, qualité et précision passent en effet par la certitude de fabriquer à coup sûr des pièces irréprochables. Le dernier salon Micronora était une bonne occasion de prendre connaissance de quelques nouveautés présentées par les constructeurs.

L'usine de demain sera intelligente et numérique, avec une approche donnée des processus d'assemblage, comme on l'a vu lors du salon Micronora. L'automatisation jouera un rôle important dans tous les secteurs industriels. Des solutions pour réaliser des mesures et des commandes de processus automatiques sont nécessaires.

Sur la ligne, en bord de ligne, en mode tactile, avec ou sans contact et avec l'assistance d'outils logiciels polyvalents, les constructeurs proposent un nombre croissant de bonnes solutions d'automatisation des mesures. Le but étant d'atteindre un maximum d'efficacité pour une gestion de la qualité entièrement intégrée.

Usine 4.0 : métrologie connectée au procédé de production Le domaine de la mesure doit surmonter des défis majeurs comme améliorer la productivité avec moins de ressources et moins de personnel qualifié. Les fabricants de dispositifs comptent désormais sur la conception industrielle et la recherche sur le terrain pour tenter de relever ces défis. Les nombreux fabricants d'instrumentation proposent de nouvelles machines plus rapides et plus simples avec plus d'intelligence, plus de précision.

Capables de contrôler l'infiniment petit, elles sont adaptées aux exigences de l'industrie. Quel que soit le système de mesure, les constructeurs intègrent de plus en plus de connectivité. Beaucoup de nouvelles machines disposent d'une connexion réseau pour une prise en main à distance, gage d'un support technique efficace et réactif. La machine de contrôle discute directement avec la CN qui peut ainsi anticiper une usure d'outil et réajuster une cote.

Elle réalise automatiquement des rapports de contrôle et peut même si nécessaire envoyer un SMS à l'opérateur sur son portable. De plus en plus présente en bord de ligne au coeur de la production, ces solutions de contrôle sont simples et maitrisées rapidement par des opérateurs machine même non spécialistes en mesure.

Elles sont régulées en température, fiables, résistantes aux salissures et autres projections. La mesure sans contact partout sur le salon Pour un contrôle rapide en bord de ligne, les systèmes de mesure sans contact sont très développés. Pour les rendre encore plus polyvalents, beaucoup de constructeurs ajoutent à leur système de vision des possibilités de mesures tactiles.

C'est le cas pour Hexagon qui présentait une MMT optique et multi palpeurs, l'Optiv Classic 443 Dual Z, qui combine en un seul système des mesures par contact et sans contact. Elle est idéale pour les inspections de petits composants. Grâce à son double axe Z, sa configuration multi capteurs ne limite pas l'accessibilité à la pièce et permet de faire encore gagner du temps dans les tâches de mesure.

Ayonis présentait Deltec LEOS 300, une machine de mesure 3D multi capteurs disposant de vision, de mesure tactile et du Confocal chromatique. Elle possède un système bi-caméra pour la recherche automatique des pièces à contrôler. Mitutoyo, avec QuickVision, proposait des machines de mesure par analyse d'image CNC aux composants optiques haut de gamme. Ces modèles permettent de combiner des mesures vidéo et à contact.

Elles bénéficient d'un zoom optique performant à 8 positions, doté d'objectifs interchangeables, permettant de couvrir une vaste plage de grossissement. Jenoptik Instruments présentait l'opticline C614, une solution de mesure compacte et universelle à base de caméras haute résolution, dédié aux pièces de révolution. Il sera idéal pour des pièces de type arbres à cames et arbres de transmission jusqu'à une longueur de 600 mm, et un diamètre de 140 mm.

Il est bien protégé et accepte l'environnement de fabrication avec, par exemple, un étalon confiné à l'abri des salissures. Il comble la limite de la technologie d'ombroscopie par l'adjonction d'un palpeur tactile pour mesurer les faces planes. Werth Systèmes montrait son Scope Check FB qui réalise une mesure optimale avec chaque sensor.

En utilisant l'approche du double axe Z et l'interface MultiSensors (Laser, Micro Palpeur, Chromatique...), des mesures sans aucun risque de collision sont maintenant réalisables en atelier. Le Scope Check FB/DZ combine deux machines à mesurer tridimensionnelles en une. Une avec le sensor d'analyse d'image et une avec un palpeur mécanique de scanning. Des sensors qui sont, bien sûr, combinables sur la même pièce.

Ayonis proposait aussi l'ICM D2P 71 MPX, ce projecteur de profil numérique doté d'un capteur de mesure 71 méga pixels. Il permet de contrôler dans un champ de 67 x 47 mm jusqu'à 1 000 mesures en moins de 3 secondes, avec une précision de l'ordre du micromètre. Bucci montrait le système autonome de contrôle vision de pièces et de sous-ensembles en production, VisiControl, par caméra.

Un logiciel de traitement d'images permet d'opérer en moins d'une seconde et réalise en même temps mesures dimensionnelles, contrôle d'aspect, contrôle de présence de tous les éléments d'un assemblage, lecture de code-barres et 2D, ou contrôle de colorimétrie. Calixta Expertisevision exposait Vision Calixta équipée de 2 postes de contrôle par caméras, qui réalise un contrôle à 100% des pièces micromécaniques.

Polyvalente et acceptant des géométries de pièces très variées, elle peut à partir d'un vrac de pièces, faire aussi bien des mesures dimensionnelles que du contrôle d'aspect avec une justesse de 0,1 µm, une répétabilité < 0,05 µm et toutes les mesures possibles comprises dans un intervalle de tolérance de 4 µm. Nikon dévoilait le HN-C3030, un système original d'inspection d'engrenages sans contact.

Une optique spécifique du laser permet de scanner des surfaces même brillantes ou sombres sans préparation manuelle tel que le poudrage. Cette solution est capable d'inspecter toutes les surfaces dentées sur un engrenage automobile en seulement 5 minutes puis de fournir un rapport 3D détaillé. Son régulateur thermique le rend apte à fonctionner sur les sites de production. La nouvelle gamme de machines de mesure tridimensionnelle multi capteurs, Zeiss O-Inspect était présentée sur le salon.

Elle voit son éventail de volumes de mesure élargi, et s'adapte désormais à tous les besoins. Conçue pour fonctionner au coeur de l'atelier, cette famille de MMT combine la mesure tactile, avec la technologie scanning Zeiss, et la mesure 3D sans contact, avec un capteur doté d'un objectif Discovery.V12. Il est même possible d'utiliser sur chaque machine O-Inspect un capteur de distance sans contact par lumière blanche.

Ce capteur est particulièrement adapté aux petites pièces précises que l'on retrouve en horlogerie. Suite de ce compte-rendu dans un prochain numéro de la revue Machines Production.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

  • MICRONORA - Micronora et luxe font bon ménage

    31.10.2019

    Sur Micronora, salon international des microtechniques et de la précision, se tenant tous les deux ans à Besançon (Doubs), les industries du luxe, comme celles de l’aéronautique, de l’automobile, du médical, etc., trouvent toujours des solutions adaptées à leurs besoins hors […] Lire la suite

  • MICRONORA - Micronora 2020

    09.10.2019

    Du 22 au 25 septembre 2020, le salon référence en Europe, dans le domaine des microtechniques et micro-nanotechnologies, se déroulera en France à Besançon et fêtera son 50e anniversaire. Multi-technologique, spécialisé en haute précision, miniaturisation et […] Lire la suite

  • MICRONORA - Les Microns et Nano d’Or

    01.03.2019

    Prototype microsystèmes réservés aux organismes de recherche Lauréat : Femto-ST Micromanipulateur à 7 DDL. Le dispositif proposé est un robot parallèle intégrant la fonction de préhension, en plus des six mobilités de manipulation (trois rotations et trois translations), […] Lire la suite

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    165€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    165€TTC/an
    format papier sur demande