Publicité

Marposs, un partenaire aux multiples solutions

21.12.2017
MARPOSS FRANCE - Marposs, un partenaire aux multiples solutions

Lors de cette édition 2017 de l’EMO, le constructeur italien se présente comme un réel partenaire de l’usine intelligente. Pour accompagner ses donneurs d’ordres dans leur démarche vers l’usine numérique et les aider à visualiser concrètement l’impact des solutions de mesure et de contrôle, Marposs propose un stand à la configuration originale.

Les systèmes de mesure et de contrôle 4.0 de Marposs se retrouvent dans toutes les industries, des TPE/PME aux grands groupes. Ses clients sont principalement les fabricants de machines-outils qui proposent les machines pré-équipées de systèmes de mesure mais également les fabricants de postes de mesure, qui achètent des composants pour réaliser des stations pour les utilisateurs. Marposs a été fondée à Bologne en 1952 par Mario Possati.

Pour cet ingénieur visionnaire, l’idée était de fabriquer un dispositif électronique capable de réaliser une mesure pendant une opération de rectification. Une technologie, très récente pour l’époque, qui n’avait jamais été utilisée jusque-là dans un environnement d’atelier. Quelques années d’études et d’essais plus tard, l’objectif est atteint et le produit s’impose en remportant un succès sans cesse grandissant.
Aujourd’hui, Marposs est implantée dans 25 pays avec 80 bureaux.

Pour assurer la vente et l’assistance technique, des réseaux dédiés d’agents et de distributeurs sont aussi présents dans neuf autres pays. Près de 94% de sa production se destine à l’exportation. L’Allemagne, le Japon et les États-Unis sont, avec la Chine, les principaux marchés.


Une présentation originale du stand
L’entreprise se veut innovante et le prouve avec une présentation de stand, lors de l’EMO de Hanovre (Allemagne), qui sort de l’ordinaire.

En effet, en lieu et place d’une présentation statique des produits, c’est un parcours réaliste de deux lignes de production qui s’offre aux visiteurs. En s’arrêtant devant les postes qui les composent, différents scénarios sont recréés, incluant des applications et conditions de production proches d’une activité industrielle. Différentes solutions Marposs y sont intégrées pour une compréhension plus intuitive et immédiate de leur rôle décisif.

Soit à travers un usinage, soit par le biais d’une vidéo interactive.
L’avancée dans le stand, nous faisant réellement progresser au cœur de la production, afin de visualiser les multiples solutions de mesure utilisées. L’installation présentée insiste particulièrement sur la mise en réseau de chaque poste et les interactions entre les différentes étapes du processus. Marposs confirme ainsi sa position de créateur de solutions de mesure et de contrôle complet.


L’entreprise est présente sur toute la chaîne de production, avec des applications « pré-, in - et post-process ». Ainsi, sur l’EMO, les industriels ont pu découvrir aussi bien des équipements de thermographie et de contrôle d’étanchéité pour pièces moulées, que des systèmes de surveillance in-process, des dispositifs anticollision pour machines-outils et toutes sortes de tests de conformité.

Les solutions de mise en réseau, FactoryNet et Blù, qui organisent les échanges d’informations entre les systèmes et capteurs sont également présentées. Les donneurs d’ordres expérimentent ainsi une immersion en production 4.0, avec la possibilité d’identifier, plus simplement, les équipements de mesure adaptés à leur problématique et de nature à leur faire franchir un cap.


L’approvisionnement des machines de production
Cet axe de développement est bien mis en avant avec un robot d’approvisionnement présenté par Marposs sur son stand de l’EMO, à Hanovre. Le robot est un vecteur de flexibilité pour la manipulation des pièces, depuis les machines d’usinage sur la ou les stations de mesure. Dans ce dernier cas, il permet de passer d’une typologie de pièces à l’autre, avec une grande souplesse.

Nous intégrons également des robots dans nos stations de mesure, afin de positionner les capteurs de mesure sur la pièce à contrôler. Dans ce cas, c’est la station de mesure elle-même qui bénéficie de la flexibilité du robot et consent à passer d’un type de pièces à un autre, avec une grande efficacité.

e dernier schéma requiert toutefois des précautions afin de garantir la répétabilité de la mesure effectuée par le capteur embarqué sur le robot », explique Fabien Vincentz, président de Marposs France. « A vrai dire, nous sommes très liés aux MO. Nos systèmes sont soit intégrés dans les machines et permettent de les piloter, soit à côté des machines pour contrôler et corriger les paramètres d’usinage. C’est dans ce deuxième cas que le robot est devenu un incontournable.

»

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande