Publicité

Des fraises à copier pour l’ébauche et la finition

08.11.2019
JONGEN UNI MILL - Des fraises à copier pour l’ébauche et la finition

Ces nouveaux outils de Jongen conviennent aussi bien pour le fraisage de formes, de poches, l’interpolation hélicoïdale et le rainurage, que pour des applications de rayons concaves.


Les nouvelles fraises à copier hémisphériques de type K01-K06 de Jongen Uni-Mill ont été conçues pour l’usinage en ébauche et finition avec deux coupes effectives en périphérie. Les domaines d’application sont aussi variés que le fraisage de formes, de poches, l’interpolation hélicoïdale et le rainurage, ainsi que l’application de rayons concaves.

« Grâce aux différents systèmes d’attachement, les cavités profondes peuvent être usinées sans problème », assure le fabricant allemand.
Les outils à copier existent en version fraise à queue Weldon selon la norme DIN1835-B, à queue lisse selon la norme DIN1835-A, ainsi qu’en version à queue filetée, « compatible avec de nombreux systèmes disponibles sur le marché », souligne Jongen.


Ces fraises, disponibles dans des diamètres 12 à 32 mm, ont été produites dans un acier à outil haute résistance, pouvant résister à des contraintes d’usinages extrêmes. La surface des outils K01-K06 est recouverte d’un revêtement nickelé, ce qui permet d’obtenir une meilleure résistance aux surfaces de laminage et à la corrosion.

Tous les outils disposent de canaux de lubrification interne.


Brise-copeaux positif


Ces fraises à copier utilisent des plaquettes, au brise-copeaux positif, avec deux arêtes de coupe asymétrique, dont une arête de coupe rayonnée. Disponibles dans trois nuances différentes, ces plaquettes frittées de précision permettent l’usinage de presque tous les matériaux courants.


Ainsi, la nuance de carbure HC45 sera préconisée pour l’ébauche et la finition de presque tous les aciers, tels que l’acier de construction, l’acier à outils, l’acier trempé et non-allié, ainsi que les aciers faiblement alliés et fortement alliés, mais aussi les nuances de fonte comme la fonte grise, la fonte à graphite sphéroïdal, etc.
La nuance de carbure HC30 sera choisie pour l’ébauche et la finition des aciers inoxydables et des matériaux fortement alliés.

Quant à la nuance de carbure HC20, Jongen la conseille pour l’ébauche et la finition de matériaux coulés, tels que la fonte grise, trempée, vermiculaire, graphite et fonte à graphite sphéroïdal. À noter que toutes ces nuances de carbure peuvent être utilisées aussi bien à sec qu’avec arrosage, assure Jongen.
Les vitesses de coupe maximales fournies par le fabricant sont de 350 m/mn pour l’acier, 300 m/mn pour l’acier inoxydable et 350 m/mn pour la fonte.

Et de préciser que toutes ces nuances de carbure peuvent être utilisées aussi bien à sec qu’avec arrosage.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande