Publicité

Ingersoll : solutions et services

15.05.2018
INGERSOLL FRANCE - Ingersoll : solutions et services

Le carburier était un des rares à exposer au salon Industrie de Paris Villepinte 2018. Il présentait quelques nouveautés attendues par ses clients, aussi bien en fraisage qu’en tournage, sur son stand très animé pendant ces quatre journées.

Membre de la grande famille IMC qui réalise un chiffre d’affaires mondial de 5 milliards de dollars (4,1 milliards d’euros), Ingersoll continue sa progression dans l’Hexagone. L’équipe française poursuit son évolution après l’embauche d’une personne pour accompagner et conseiller les clients et distributeurs sur l’ouest de la France. « Cette embauche fait partie de notre stratégie de services.

L’équipe s’étoffe année après année pour répondre aux attentes grandissantes des clients, commente Emidio Carvalho, responsable des ventes France. Ce nouveau technicien d’application aura pour but d’accompagner et de conseiller nos clients dans le choix de nos outils.

Il pourra ainsi les aider lors de la mise en service de nos solutions d’usinage à fiabiliser et réduire leurs coûts de production. »
Pour accompagner sa croissance sur le marché français, l’équipe d’Ingersoll France a pris possession, l’an passé, de nouveaux locaux à Champs-sur-Marne, en Île-de-France. Pour le groupe, ces investissements sont stratégiques. La France représente en effet le deuxième marché européen après l’Allemagne.

En 2017, le spécialiste a réalisé dans l’Hexagone une forte progression de son chiffre d’affaires et ce premier trimestre est prometteur pour 2018.


Capacité de production et logistique en progression
« Pour répondre à la forte demande du marché, la maison mère et ses usines allemandes voient leurs capacités de production augmenter, avec l’édification récente de nouveaux locaux de production à Horrheim.

Sur notre autre site allemand, à Haiger, un nouveau bâtiment de 4 846 m² est opérationnel depuis le début de cette année », ajoute Emidio Carvalho. Ingersoll intègre ainsi dans ses usines de Haiger et Horrheim, à côté de Stuttgart, de toutes nouvelles machines pour la fabrication d’outils standards et spéciaux, ainsi que de plaquettes. La logistique à l’avenant est parfaitement rodée, toutes les commandes passées sont livrées le lendemain, sans minimum de quantité.

En plus des différentes embauches, l’entreprise se donne ainsi les moyens d’assurer sa croissance.


De nouveaux produits présentés sur le salon Industrie
« Notre entreprise est force de propositions dans l’innovation, avec un catalogue de plus de 30 000 références dont 20% des outils ont moins de 5 ans ! » annonce Emidio Carvalho.

« Dans la continuité de 2017, où les nombreuses innovations mises sur le marché ont reçu un très bon accueil de nos donneurs d’ordres, nous proposons encore quelques nouveautés », ajoute-t-il.

Pour le tournage en décolletage, le nouveau porte-outil T-Burst oriente le liquide de coupe directement entre le copeau et la face de coupe de la plaquette pour un contrôle des copeaux optimal, une durée de vie d’outil plus longue et une productivité accrue, grâce à l’augmentation des vitesses de coupe et des avances. Il supporte des pressions de liquide de coupe jusqu’à 140 bars, et il est conçu pour l’usinage de petites pièces.

Il est particulièrement bien adapté à l’usinage de matières difficiles, comme les aciers inoxydables, le titane, l’Inconel et les alliages réfractaires.
Pour une plus grande ergonomie, un nouveau système de raccord rapide (pression simple) a été installé. Le branchement et le débranchement des flexibles d’arrosage sont aisés et rapides. Toujours pour le tournage, un revêtement haute technologie avec post-traitement de la plaquette vient d’être mis en place.

Outre d’excellentes performances d’usinage, cette nouvelle nuance permet une meilleure durée de vie de la plaquette. En ébauche ou en coupe interrompue, sa ténacité et son revêtement anti-collage seront appréciés pour l’usinage des inox et autres matériaux exotiques.
Spécialiste du fraisage, Ingersoll annonce aussi sa nouvelle fraise Chip-Surfer. Cette fraise tonneau en bout conique offre bien des avantages pour peu que l’on possède déjà un système de CAO/FAO adapté.

C’est un outil de finition au profil de fraise à triple rayon, très économique pour l’usinage multiaxes et pour les parois inférieures à 90°. Il améliore les états de surface pour un usinage jusqu’à trois fois plus rapide qu’avec les fraises à bout sphérique. Les têtes de fraises interchangeables exclusives sont idéales pour les moules et matrices, l’usinage de l’aluminium et le secteur aéronautique, notamment pour les aubes de turbines et les rotors.

La précision du profil est de +/- 10 µm et celle des changements d’outils de +/- 20 µm.

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande