Publicité

Les solutions pour entrer dans l'ère du 4.0

30.09.2016
INDEX FRANCE - Les solutions pour entrer dans l'ère du 4.0

Nous avons sélectionné quatre produits développés pour aider les PME à répondre à ce nouveau défi industriel.

GF et les cybermachines Chez GF Machining Solutions, on n'hésite pas à affirmer que les machines " intègrent déjà quelques caractéristiques de systèmes cyberphysiques, capables d'évoluer et d'agir dans le monde physique et de ''penser'' dans le monde cybernétique. Cette capacité à ''penser'', qui inclut la planification, l'analyse, la modélisation, la mémorisation, l'association et l'optimisation dans l'univers cybernétique, peut ensuite être réinjectée dans le monde physique de l'usinage ".

Equipées de modules de vision intelligents ou connectées à des appareils de mesure, les machines-outils GF sont capables de caractériser les processus en cours, compenser les erreurs, comme la solution TRUE (True Response to User Expectation), et créer des cellules de fabrication auto-optimisantes, " degré ultime du concept d'Industrie 4.0 ", souligne le constructeur de Meyrin, dans le canton de Genève. Avec rConnect, outil d'analyse à distance de machines-outils, GF démontre " comment la transformation numérique de l'usinage permet aux fabricants d'augmenter la disponibilité de leur machine tout en travaillant dans les meilleures conditions ". Première phase du système rConnect, Live Remote Assistance permet une assistance à distance, en connectant la machine-outil en temps réel avec le centre de diagnostic local et les usines GF Machining Solutions, pour une inspection à distance, qui sera suivie d'un diagnostic, effectué soit par un technicien, soit par le client. " Si une opération de maintenance est nécessaire, elle est exécutée sur site par un technicien spécialisé ", note le fabricant suisse, qui propose des machines d'étincelage, fraiseuses à grande vitesse jusqu'aux solutions d'automatisation. " Dans un futur proche, rConnect établira un lien entre des technologies qui pourront, par exemple, prédire la durée de vie des composants et des consommables d'une machine ", assure Roberto Perez, responsable Industrie 4.0 chez GF Machining Solutions. Et d'ajouter que ce nouveau dispositif " constitue une étape supplémentaire vers l'élimination des temps d'arrêt des processus, l'optimisation des performances de la machine et l'assurance d'une prédictibilité totale des processus de fabrication et de la qualité ". La CN Xpanel entre dans l'ère 4.0 Avec son nouveau système de commande Xpanel, Index est en mesure de proposer " les conditions préalables pour l'utilisation généralisée de l'Industrie 4.0 ". Pour cela, une connexion directe peut être établie entre la CN de la machine et l'organisation d'exploitation de l'entreprise. Ainsi, " outre les informations concernant la commande et l'équipement, l'opérateur peut afficher des dessins et des exigences de qualité, voir même des documents propres à l'écran du pupitre de commande ". Conçu pour faciliter le travail des opérateurs de machine et des régleurs, tout en augmentant la productivité des machines, Xpanel est un véritable mini-ordinateur, équipé d'une carte mémoire de 8 Mo et d'une interface USB, dont le logiciel, développé par le célèbre fabricant allemand de tours automatiques, permet l'intégration au réseau de l'entreprise, offrant à " l'opérateur de la machine des informations utiles concernant ses activités respectives ". Un outil de réalité augmentée à la portée de tous " Les outils de réalité augmentée sont en train de révolutionner les techniques d'assemblage dans l'industrie aéronautique ", affirme Immersion, unique distributeur de Sart (Smart Augmented Reality Tool), une solution de réalité augmentée opérationnelle en industrie (voir photo), développée par Testia, une filiale d'Airbus Group spécialisée dans l'inspection et le contrôle de qualité. Afin d'élargir le champ d'application à toutes les industries, Testia a donc choisi Immersion pour distribuer sa solution jusqu'alors réservée à l'interne et à quelques acteurs du monde de l'aéronautique. Munie d'une caméra orientable, cette tablette numérique, que l'opérateur porte à l'aide d'un harnais, lui permet de superposer une maquette numérique à la situation réelle. Objectif : détecter rapidement les écarts dans l'assemblage, optimiser les temps d'inspection, réduire le risque des défauts de conformité coûteux, aider les opérateurs à l'assemblage avec des scenarios étape par étape et obtenir une traçabilité parfaite avec son intégration à l'ERP. L'Internet des objets entre dans l'atelier Pour les utilisateurs d'automates programmables industriels (API), RS Components propose " une gamme de solutions et de produits qui vont aider les entreprises à entrer facilement et de manière rentable dans l'arène des usines intelligentes, mais aussi à exploiter l'Internet des objets industriels ". Ainsi, l'entreprise propose des kits, solutions logicielles, capteurs et autres dispositifs compatibles avec Ethernet, de manière à permettre aux utilisateurs d'exploiter les capacités des technologies d'API modernes ou d'ajouter simplement les fonctionnalités pour relier les infrastructures de réseau existantes aux systèmes de communications modernes.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    165€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    165€TTC/an
    format papier sur demande