Publicité

Des tours Citizen pour un secteur de pointe

15.03.2019
HESTIKA FRANCE CITIZEN GROUP - Des tours Citizen pour un secteur de pointe

Les machines japonaises, commercialisées par Hestika France, bénéficient de caractéristiques spécifiques et d’options qui répondent aux exigences de l’industrie du médical.


Le constructeur japonais Citizen a développé des machines-outils très orientées « médical ». Commercialisées dans l’Hexagone et le Maghreb par Hestika France, elles bénéficient de caractéristiques spécifiques et d’options qui répondent aux exigences de ce secteur de pointe. Plus de 200 machines Citizen sont installées en France pour le médical, essentiellement les séries M et L de la gamme Citizen-Cincom.

Focus sur la dernière-née, la dénommée D25, qui propose un environnement spécifique au médical.
Citizen est reconnue pour la grande précision de ses machines, critère numéro un pour l’usinage dans le secteur médical. Elles sont équipées de sondes à compensation thermique, pour une grande stabilité, quel que soit l’environnement de la machine.

Les axes sont équipés de vis à bille de haute précision conçues et fabriquées par Citizen, tout comme les broches et contre-broches.


Réduire les temps improductifs


De par leur grande stabilité et rigidité, les machines Citizen offrent un état de surface de haute qualité. Afin de réduire les temps improductifs, les logiciels Mitsubishi et Fanuc ont été optimisés.

Tous les mouvements d’axes sont anticipés et les changements d’outils sont extrêmement rapides.
L’entreprise AFT Micromécanique (groupe Acrotec), fondée en 1997, est située à Fillinges (Haute-Savoie). Elle est spécialisée dans l’usinage de dispositifs médicaux : implants ou instruments. « Notre parc tournage est exclusivement composé de machines Citizen, avec à peu près toute la gamme.

Ces 17 machines répondent parfaitement aux exigences du médical, à savoir la fiabilité et la précision, explique Jérôme Fresard, directeur général. Elles tournent toute l’année et font preuve d’une grande longévité, d’où un faible coût de maintenance. De plus, leur rapport prix/performance est intéressant. Prochainement, nous envisageons d’investir dans la Citizen D25.

»


Simplicité des réglages


Afin de mieux répondre aux besoins des praticiens et des patients, le secteur médical a vu la variété de sa production augmenter. En conséquence, les séries ont diminué en quantité.

Parfaitement inscrites dans cette tendance, les machines Citizen sont particulièrement rapides pour la mise en œuvre d’une nouvelle série, grâce à la facilité de programmation et à la simplicité des réglages.
Avec le logiciel conversationnel intuitif Wizard, il est facile et rapide de générer un nouveau programme. Le système de programmation ISO va également dans le sens de la simplification au niveau de la structure du programme.


Avec le réglage semi-automatique des outils, ces derniers peuvent être appelés automatiquement pour venir se positionner sur la barre. Cette automatisation diminue le temps de réglage par deux, au minimum, pour chaque outil.
A l’instar des tours à cames, l’opérateur peut faire défiler le programme, grâce à une manivelle, tout en contrôlant l’usinage de la pièce, et revenir à cette pièce autant de fois qu’il le souhaite.

Cette spécificité permet de valider la première pièce en production plus rapidement.


Des machines pour le dentaire, le rachis et l’orthopédie


Les machines Citizen, organisées par diamètres spécifiques, sont dédiées à certains secteurs du médical.

Les modèles L12-VII, LV20-VIII, X et XII, M16-V et M16-VIII sont destinés aux pièces de petit diamètre, par exemple dans le dentaire : les vis de cicatrisation, implants droits, moignons angulés, multi-units, forets à percer, etc.
Les machines M32-V et M32-VIII sont destinées aux pièces de plus gros diamètre, notamment pour le rachis et l’orthopédie : col fémoral simple ou articulé, vis de blocage et clous fémoraux…
Pour répondre aux spécificités de ces pièces, Citizen propose des options. Citons les têtes à tourbillonner, pour le filetage extérieur des différentes vis et implants, afin de gérer facilement le nombre d’entrées des filets et la qualité du filetage, tout en préservant l’usure des plaquettes. Citons également les broches haute fréquence électriques jusqu’à 80 000 tours, pour le tourbillonnage intérieur et le perçage rapide. Sans oublier une ouverture de pince spécifique pour la prise de pièces complexes.
Citizen a inclus sur certains types de machines, notamment les séries M et D25, des équipements qui facilitent le travail dans le médical. L’éjecteur numérique de la série M (16 et 32 mm) accompagne la pièce afin d’éviter tout blocage dans la contre-pince. Un grappin capte la pièce en temps masqué et la dépose délicatement dans un système de réception adapté à la production de pièces médicales, car équipé d’une surface amortissante ou d’un carrousel trieur de pièces.


D25 : un environnement spécifique au médical


En plus des caractéristiques précédemment mentionnées, la D25 propose un environnement spécifique au médical. Il s’agit notamment de deux peignes pour travailler en broche 1, dont un peigne mobile sur 3 axes X, Y, Z. Ce qui facilite la gestion de la course-poursuite en usinage, et donc de la maîtrise du copeau, du temps de production, ainsi que de l’état de surface.
La D25 est équipée d’un axe B, 5 axes continus, travaillant sur la broche 1 et 2, pour réaliser toutes les formes en fraisage. Citizen a conçu l’axe B comme un véritable axe de centre de fraisage. La D25 peut travailler avec ou sans canon, selon la longueur des pièces.
Cette machine est dotée, en option, de la technologie brevetée LFV (Low Frequency Vibration). Ce système, récompensé en 2017 d’un Trophée de l’innovation lors du salon Industrie Lyon, permet de fractionner le copeau dans tous les modes d’usinage. Particulièrement appréciée dans le secteur médical, cette technologie évite aux copeaux de s’enrouler autour de la pièce et d’altérer son état de surface.
Mais la machine, quelle que soit sa technologie innovante, ne peut seule répondre aux exigences du médical. Les périphériques jouent un rôle d’importance. Hestika France et Citizen ont travaillé sur l’évacuation des copeaux, la haute pression pour la durée de vie des plaquettes, l’état de surface, le forage profond, l’aspiration des fumées. D’autres options comme la détection de bris de forets, d’outils ou de gestion d’outils-frères permettent à la machine de travailler en parfaite autonomie et sécurité.
L’aspect technique, avec les machines, ne peut répondre seul aux exigences du secteur médical. Les cinq techniciens d’applications d’Hestika France y contribuent aussi largement, forts d’une expérience significative dans ce secteur auprès de nombreux clients et depuis de nombreuses années.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande