Publicité

Diamatec, le diamant sur-mesure

21.09.2018
DIAMATEC - Diamatec, le diamant sur-mesure

L’entreprise rachetée par Jérôme Thevenot en 2017 est spécialisée, en Haute-Saône, dans les meules diamants. Son objectif : développer l’export.


C’est lors d’une rencontre impromptue avec Thierry Vrillacq, en mars 2017 au Sénat, qui organisait une journée consacrée aux entreprises françaises, que le déclic a eu lieu. Ou plutôt que le hasard a fait se croiser deux chemins. Celui d’un entrepreneur désireux de passer à autre chose et celui d’un centralien exprimant le souhait de devenir entrepreneur.

« En discutant avec M. Vrillacq que je ne connaissais pas jusqu’à ce jour, je lui disais que je cherchais une entreprise afin de la développer à l’export, c’est alors qu’il m’a dit qu’il cherchait à vendre la sienne », se souvient Jérôme Thevenot, l’actuel président de Diamatec.
Située à Oiselay (Haute-Saône), l’entreprise produit et commercialise une gamme complète de meules diamant, CBN (Borazon) et autres outillages diamantés, comme des disques à tronçonner, limes et forets.

Ces outils sont fabriqués avec des liants métalliques, en résines ou encore grâce au dépôt électrolytique, indique cette PME qui réalise 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, mais dont moins de 10% sont tirés de l’export. « Mais mon objectif est d’arriver à trois quarts de nos ventes à l’international, d’ici trois ans », assure Jérôme Thevenot, de Centrale Lille et originaire de la commune de Marnay (Haute-Saône).


Pour cela, ce chef d’entreprise de 45 ans compte d’abord sécuriser son savoir-faire. « D’une certaine manière, nous sommes des orfèvres de l’outil diamant. Nous allons chercher de la valeur ajoutée avec des produits très exigeants. » Puis, pour aller chercher des marchés en dehors de l’Hexagone, notamment avec l’Allemagne, la Russie ou le Mexique, deux stagiaires ont été embauchés.

« Mais aussi, nous participerons à des salons à l’étranger, comme nous venons de le faire à la Grintec en mars dernier, en Allemagne », ajoute-t-il.
« Diamatec, c’est un peu le sur-mesure de l’outil diamant », résume Jérôme Thevenot, soucieux de « définir avec nos clients le meilleur outil qui puisse répondre à leurs besoins, dans le meilleur rapport qualité/prix ».

Pour cela, « nous définissons le bon outil, le bon grain, sa bonne taille et sa forme, jusqu’à la composition du liant », assure M. Thevenot, qui n’oublie pas non plus l’impératif du délai de livraison. Produire des outils sur-mesure certes, mais « avec des délais qui soient les plus courts possibles.

Nous ramenons les délais de fabrication d’une à trois semaines au lieu de quatre à huit semaines habituellement », affirme celui qui compte accompagner ses clients implantés à l’étranger avec la même qualité de service, en garantissant des livraisons en temps et en heure.
Chez Diamatec, le champ de prospection est large. « Nous travaillons avec une grande variété d’entreprises.

Dans la même journée, je peux avoir un audit avec Safran et rencontrer ensuite le patron d’une petite entreprise de verrerie, sans que cela soit péjoratif non plus », dit-il.


Synergie


Ce qui anime aussi le nouveau patron de Diamatec, c’est la capacité de son entreprise à pouvoir développer un outil de « A jusqu’à Z.

Nous avons plus de machines que de salariés, car pour fabriquer un outil, nous passons par une dizaine de postes différents ». D’autant plus qu’il s’agit d’outillage diamant : « Le haut de la pyramide, sans prétention ».

Et de préciser : « Car les outils diamant ne sont pas considérés comme du jetable, cela reste un produit d’investissement, un outil que l’on peut retailler afin de prolonger sa durée de vie ».
Née en 1991 après le rachat de la société Menard, spécialisée dans la fabrication d’outillages diamantés et CBN pour les industries de la mécanique et du verre depuis 40 ans, Diamatec entreprend, en 2004, un regroupement avec STD (Société technique du diamant), sous l’égide de Thierry Vrillacq, dans un seul bâtiment, situé à proximité de Besançon. En 2006, STD est absorbée par Diamatec, « pour créer une structure technique et commerciale plus importante », indique l’entreprise, sur l’une des pages de son site Internet. En 2012, alors que la PME rachète la société 3D France, une « nouvelle synergie permet de répondre encore plus rapidement aux attentes des clients et offre un élargissement des gammes de produits ».

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

  • DIAMATEC - Gamme de meules et outils diamantés Diamatec

    04.10.2018

    Diamatec présente au salon Siane l’ensemble de sa gamme de meules diamant/CBN et autres outillages diamantés (limes, forets, etc…), ainsi que tout le nécessaire pour l’entretien de ces outils, comme les pierres d’avivage ou les dresseurs diamant. Ces outils sont fabriqués avec […] Lire la suite

  • DIAMATEC - Diamatec équilibre le rapport qualité-prix des outils diamants

    14.09.2018

    Diamatec conçoit, fabrique et commercialise des meules diamant/CBN et autres outillages diamantés (limes, forets, etc…). Pierres d’avivage, dresseurs diamant et tout le nécessaire pour l’entretien de ces outils sont aussi exposés sur ce stand du salon Micronora. Ces outils sont […] Lire la suite

  • DIAMATEC - Diamatec, l'expertise diamant

    30.09.2016

    Créée en 1991 à Oiselay en Haute-Saône, la société développe, produit et commercialise des meules diamantées et CBN (Borazon), à base de liant résine, liant métallique et dépôt électrolytique. Elle propose aussi des limes, pellets et pâtes diamantées. Diamatec propose aussi bien […] Lire la suite

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande