Publicité

DFD accélère le nettoyage écologique

14.09.2018
DFD DENSE FLUID DEGREASING - DFD accélère le nettoyage écologique

L’entreprise savoyarde Dense Fluid Degreasing vient de lever un million d’euros, visant à accélérer le développement commercial de ses machines utilisant la technologie de nettoyage au CO2 supercritique.


Equipementier de l’industrie 4.0, Dense Fluid Degreasing (DFD) a annoncé en juillet une levée de 1 million d’euros, auprès de Jeremie Innovation 2, CACF Capital Innovation, CEA Investissement, ainsi que des investisseurs privés. Située au Bourget-du-Lac (Savoie), DFD exploite la technologie du CO2 supercritique, sous licence du CEA, appliquée au dégraissage. L’entreprise a mis au point son procédé de nettoyage en éco-conception, en collaboration avec le Cetim et Air Liquide.


Un procédé qui offre aux industriels « une alternative propre, sûre et efficace », sans eau ni solvant, aux traditionnels procédés lessiviels, chlorés ou pétroliers, polluants voire dangereux.
Après avoir vendu ses cinq premières machines, dont le concept a fait l’objet du dépôt de trois brevets, le lauréat des Trophées de l’innovation éco-efficacité du salon Industrie Lyon de 2017 souhaite, avec cette levée de fonds, « optimiser son process industriel et organiser son développement commercial, en France comme à l’étranger », indique-t-elle, dans un communiqué.


Mécanique de pointe


« Les vertus relatives au procédé écologique maîtrisé par DFD ainsi que le bon time to market lié à l’abolition progressive des solvants chlorés confèrent à la société un avantage puissant sur son marché, confie Quentin Mulaton, chargé d’affaires de Sofimac Régions, société´ de gestion indépendante dédiée à l’investissement en capital innovation de proximité, capital-développement et retournement. DFD dispose ainsi d’une technologie must-have sur le marché des Cleantech et constitue l’une des rares sociétés au monde à maîtriser ce procédé au niveau industriel. Quant à l’équipe, elle dispose d’un véritable savoir-faire et a su s’entourer d’experts reconnus mondialement dans le domaine du CO2 supercritique. »
L’entreprise savoyarde vise deux marchés principaux : la mécanique de pointe et celui des textiles et dispositifs médicaux implantables. Pour le premier, DFD entend offrir une alternative écologique et des coûts d’exploitation réduits pour des marchés aux exigences de propreté élevées. Pour le second, sa technologie permettra une diminution de la charge biologique (bioburden), avec des temps de lavage raccourcis, promet DFD.

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    165€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    165€TTC/an
    format papier sur demande