Publicité

Decip 3D, distributeur des imprimantes Desktop Metal

19.12.2019
DECIP MACHINES OUTILS - Decip 3D, distributeur des imprimantes Desktop Metal

La branche impression 3D du distributeur de machines-outils complète son offre de machines d’impression avec l’arrivée de ce nouvel acteur. Après le plastique avec HP, Decip passe au métal.


La fabrication additive intégrée à l’industrie : les clés de la réussite. Tel était le thème de ces journées techniques proposées par Decip, le 6 et 7 novembre à Saint-Pierre-en-Faucigny (Haute-Savoie).

Le distributeur de machines-outils et de solutions d’impression 3D annonçait, à cette occasion, l’élargissement de sa gamme de constructeurs.
Après HP et ses imprimantes de pièces en polymère, qu’il représente en France, Decip 3D (la branche dédiée à la fabrication additive de l’importateur de machines-outils) ajoute Desktop Metal à son catalogue, mais cette fois-ci pour la production de pièces métalliques.


Distribuées depuis octobre par Decip, les machines Studio+ de Desktop Metal n’utilisent aucune poudre, ni laser, puisqu’il s’agit de la technologie BMD (Bound metal deposition, ou dépôt de métal lié). L’imprimante extrude des tiges de métal comprenant une cire et un polymère afin d’imprimer des pièces métalliques. Une fine couche de céramique viendra, durant l’impression, se placer entre la pièce et son support, afin de faciliter son détachement.

Céramique qui se réduira en poudre lors de l’opération de frittage dans un four de sintérisation, le premier dédié à un environnement de bureau, affirme Desktop Metal. Entre l’impression et le frittage, une opération de déliantage permettra de prépare les pièces pour la sintérisation, en dissolvant le liant primaire (cire), par l’utilisation d’un fluide spécifique.


Impression et dépoudrage


Decip a également présenté la société néerlandaise Additive Industries, dont l’enseigne de Saint-Pierre-en-Faucigny se positionne comme un « ambassadeur » de ce constructeur de machines d’impression 3D modulables, et non un distributeur.
Implantée à Eindhoven, dans les Pays-Bas, Additive Industries a développé une ligne de machines de fabrication additive métal intégrant des têtes laser, qui viennent se déplacer linéairement au-dessus de chaque chambre d’impression, de manière à réaliser les opérations de dépoudrage en temps masqué.
Pourquoi Additive Industries a choisi Decip ? « Pour leur localisation, leur réseau et leur connaissance du marché », répond Stephane Escalier, responsable du constructeur en France. « Et pour l’homme aussi, ajoute-t-il, dans un sourire, en s’adressant à Hervé Favre, le président du groupe Decip Industries. Puis, Decip 3D était déjà connue dans la sphère d’Additive Industries. »

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande