Publicité

Esco ouvre la torche

03.01.2019
DECIP MACHINES OUTILS - Esco ouvre la torche

Spécialiste mondial du tournage des métaux en torche, ou en couronne, le constructeur suisse ouvre cette technologie jusqu’à 8 mm de diamètre. Mieux, il intègre la notion de tournage-fraisage dans ses machines. Reportage.


Rappelons que le principe Escomatic fait tourner les outils autour de la matière alimentée en couronne redressée ou en barre. Cela fait déjà vingt ans que le distributeur de machines-outils Decip représente, en France, le constructeur historique de ce principe, Esco. A cette occasion, une vingtaine de décolleteurs ont été invités aux Geneveys-sur-Cofranne, siège et atelier du constructeur. Ils ont pu découvrir la dernière-née de la gamme, l’Escomatic NM8 Flexi.

La stratégie, voire la philosophie du constructeur, leur a été également détaillée avec clarté par Jean-Marc Schouller, dirigeant de l’entreprise depuis plus de 25 ans.

Les invités ont pu alors comprendre pourquoi les machines avaient autant d’intelligence : ce sont leurs inventeurs qui leur ont transmise beaucoup de la leur !


La stratégie d’un créateur de machines


« Depuis l’origine, les tours automatiques pour le travail de la matière en torche se positionnent entre les tours à poupée mobile et les tours multibroches, pour les diamètres inférieurs à 7-8 mm », expliquait, en préambule, Jean-Marc Schouller. « Dans notre niche, le temps de cycle est décisif. Nous sommes donc devenus fournisseurs de solutions d’applications », poursuit-il. Ainsi, la plupart des machines sont vendues pour un type d’application, ou une famille de pièces. Du coup, toute la structure de l’entreprise a évolué pour se transformer en concepteur-assembleur de machines. L’usinage, la fabrication mécanique et le câblage des armoires sont faits par des partenaires spécialisés, proches géographiquement et techniquement. Ils sont ainsi plus performants, car spécialistes, tout en conservant les standards de qualité imposés par le constructeur. Celui-ci peut consacrer son savoir-faire à la conception de machines modulaires orientées vers le besoin, sur une base standard. Intégré et réactif, le montage final devient plus rapide et les délais de livraison se raccourcissent. Chacun faisant bien son métier, les coûts peuvent baisser et les marges gardées.
Les ingénieurs Esco sont entièrement tournés vers les demandes des divers marchés intéressés. « La connectique complexe prend une importance grandissante, notamment en raison des assistances motorisées qui se multiplient dans les moyens de transports terrestres ou aériens », souligne Jean-Marc Schouller. « Nos centres de décolletage sont adaptés pour répondre à cette demande avec des temps de cycle atteignant jusqu’à 100 pièces à la minute ! », rajoute-t-il. La niche devrait donc s’agrandir et, signe important, la visite du jour ne rassemblait pas que des spécialistes du genre. Ensemble, ils ont pu découvrir le centre Escomatic NM8 Flexi qui ouvre des perspectives nouvelles à ce marché.


Finir les pièces directement sur Escomatic


Présentée pour la première fois à l’AMB de Stuttgart, le tour automatique pour matière en couronne Escomatic NM8 Flexi est l’évolution de la NM6 en diamètre, et vient en remplacement progressif de l’EC8. La matière est redressée jusqu’à un diamètre de 8 mm, puis introduite dans le canon de guidage au centre de la tête rotative, sur laquelle 2 x 2 outils (burins) pilotés par CNC travaillent en parallèle à 8 000 tr/mn maxi.
Face à cette broche principale, deux tables croisées indépendantes permettent l’usinage simultané de deux pièces. L’une subit le tournage et les opérations frontales, grâce au dispositif d’usinage frontal (DUF) comportant trois outils tournants axiaux (12 000 tr/mn) et jusqu’à trois outils tournants (4 000 tr/mn) latéraux. Dans le même temps, l’autre pièce, qui a été prise par la contre-broche rotative avec axe C (10 000 tr/mn), lors de l’opération de tronçonnage, vient subir les opérations de reprise arrière permises par le dispositif d’usinage arrière (DUAL), par quatre outils axiaux fixes ou tournants (15 000 tr/mn) et deux outils latéraux (15 000 tr/mn). La table DUAL se déplace sur trois axes et se contrôle comme une unité indépendante. Programmation avec CNC Fanuc OiTr, mandrin avec porte-outil six pans, arrosage par le centre, rigidité, proximité des outils, flexibilité constituent les points forts accompagnant cette cinématique extrêmement performante. La flexibilité de l’ensemble apparaît comme un avantage certain pour les pièces de diamètre inférieur à 8 mm, de complexité moyenne, en petite à grande série.
Le travail 24h/24 est facilité par l’autonomie permise par la longueur des couronnes, permettant également une économie notable sur la matière. L’Escomatic NM8 Flexi se positionne encore mieux que ses aînés, entre les tours à poupée mobile et les multibroches. Car cette machine prend une place plus large dans sa niche en termes économiques. C’est sa vocation. Elle ouvre aussi son marché en termes de difficulté et complexité de pièces. C’est sa mission.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande