Publicité

CMZ, toujours plus grand

28.06.2019
CMZ FRANCE - CMZ, toujours plus grand

C’est dans son usine Seuner, en Espagne, que les tours pour pièces de grandes dimensions de la série TD Z2200 et Z3200 sont fabriqués. De nouvelles machines marquées par le slogan « grand ne rime pas avec lent ! »


C’est dans son usine Seuner, à Mallabia, au Pays basque espagnol, que CMZ produit ses tours à commande numérique de la série TD Z2200 et Z3200, des machines dont la capacité entre pointe est de 2 et 3 mètres. Conçus pour l’usinage de pièces de grandes dimensions, les tours CNC de la série TD se caractérisent par leur rapidité. En choisissant comme slogan « grand ne rime pas avec lent ! », l’Espagnol ne s’y est pas trompé.

Leurs caractéristiques techniques parlent d’elles-mêmes : vitesse de 30 m/mn sur les axes X, Y et Z et outils motorisés tournant à 12 000 tr/mn. Des performances que l’on doit notamment aux roulements de broche à rouleaux (avant et arrière) et à un moteur broche intégré avec réfrigération par circulation d’huile, tout comme le sont les vis à billes sur les axes X et Y.

On soulignera la compensation laser bidirectionnelle et interpolée sur tous les axes de la machine, dont l’axe C.
Sur les tours de la série TD Z2200 et Z3200, la broche, entraînée par un moteur intégré, renforce sa robustesse, mais cela permet de mieux absorber les vibrations, améliorant par conséquent l’état de surface de la pièce usinée, ainsi que la circularité des usinages.

« De plus, ajoute CMZ dans sa documentation commerciale, grâce aux inerties plus faibles, les temps d’accélération et de freinage des broches sont optimisés de 20 à 50%. »


Salle blanche


C’est parmi les cinq sites industriels du groupe familial fondé à Zaldibar que la plupart des composants, qui équipent les tours CNC, sont fabriqués.

« Cela nous permet de soigner chaque détail et de contrôler entièrement le processus de fabrication », justifie la marque ibérique de machines-outils.
Le site Seuner, où sont construits les nouveaux de tours de grande dimension CMZ, a vu le jour en 2015. Il s’agit d’une usine de montage, la deuxième du groupe à être entièrement destinée à la fabrication de tous les tours CNC de la série TD, des Z800 au Z3200.

Des bâtiments de plus de 10 000 mètres carrés, où œuvre « un personnel qualifié », pour construire « des machines d’excellente qualité », s’appuyant sur « les derniers progrès en termes de processus de fabrication », décrit la firme de Zaldibar. Ainsi, le contrôle de la température est assuré dans toute l’usine, avec une variation inférieure à 2ºC en 24 heures.

Certains organes mécaniques sont assemblés dans une salle blanche, avec le contrôle de la température, de l’humidité et de la qualité de l’air selon ISO-8, en plus d’une salle des machines climatisée.


2,5 tours par jour


CMZ livre une moyenne de 2,5 tours par jour à ses clients, indique le constructeur, qui projette de doubler la fabrication de tours CNC de grande dimension, « un produit de plus en plus demandé sur le marché et très utile pour les secteurs du pétrole, du gaz, et de l’éolien ». Des secteurs qui exigent des machines volumineuses pour l’usinage de grandes pièces.
L’entreprise familiale CMZ compte plus de 300 salariés et de nombreuses filiales implantées dans les principales capitales européennes, dont la France (à Vaulx-Milieu, près de Lyon) l’Italie, l’Angleterre et l’Allemagne. Rappelons enfin que CMZ possède une vaste gamme de tours CNC : des modèles TA aux machines multitours à guidage prismatique de la série TX, en passant par les imposantes machines de 2 et 3 mètres de la série TD.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande