Publicité

Cazeneuve, constructeur de fiabilité

28.02.2018
CAZENEUVE - Cazeneuve, constructeur de fiabilité

Le constructeur français bénéficie d’une forte expérience, due à une histoire plus que centenaire dans le tournage. Aujourd’hui, son équipe de passionnés invente le futur de la machine-outil au service des outilleurs et fabricants de pièces unitaires et petites séries.

Commencée en 1905 à Paris, l’histoire du constructeur de tours d’outillage Cazeneuve l’a amené sur son site actuel de Pont-Evêque, dans l’Isère, en 1967. Connu pour ses célèbres tours HB, vendus à plus de 30 000 exemplaires, Cazeneuve a été racheté par la famille Thollon, en 1980, sous-traitant isérois en mécanique de précision et mécanique générale. Luc Thollon est aujourd’hui PDG de la société, Philippe de Haro en étant le directeur général.

Ils ont reçu la rédaction de Machines Production sur ce site historique, pour parler d’avenir.


La génération connectée est arrivée
« Concepteur et constructeur de machines-outils, Cazeneuve dispose toujours des compétences et moyens d’usinage, mais la sous-traitance régionale est de qualité et nous apporte toute satisfaction à ce niveau », explique en préambule Luc Thollon.

Cette souplesse a permis le développement d’une gamme complète, ciblant aussi bien les ateliers d’outillage, que ceux de mécanique générale. Les tours à bancs horizontaux Optica, Optimax et Optimax CN bénéficient de commandes intuitives ou d’une assistance numérique, mettant leur programmation à la portée d’un enfant, ou presque.

Grâce à une gamme étendue, le passage au-dessus du banc permet le tournage de diamètres de 390 mm, pour les plus petits tours, jusqu’à 1 550 mm, pour les plus imposants, pour des entre-pointes allant de 700 mm jusqu’à 10 000 mm.

Les bases des tours de production à bancs inclinés ID-Max à 2 et 3 axes sont approvisionnées chez un sous-traitant, puis intégrées (ajout CN, asservissement…) dans les ateliers de Pont-Evêque, afin de proposer une alternative pour la production en petite et moyenne série.
La tradition de robustesse mécanique est toujours très présente, la structure et la cinématique des tours démontrant une capacité à supporter sans vibration les usinages les plus difficiles.

Il est à noter que tous sont désormais équipés de CNC Siemens. « En complément de nos systèmes de programmation assistés, les utilisateurs bénéficient ainsi de la programmation OPERATE, de Siemens. De plus, Siemens est présent dans le monde entier et ce choix accompagne notre stratégie d’exportation », souligne Philippe de Haro.

« Avec notre gamme de tours CNC, nous marions désormais la tradition de la construction française robuste et la modernité des machines connectées à l’usine numérique », renchérit Luc Thollon.


Stratégie d’expansion internationale
« Notre cœur de marché concerne la réalisation de pièces unitaires à petite série, explique Luc Thollon.

Pour développer notre activité sur ce marché, nous avons dû faire évoluer notre gamme dans le fraisage et étendre notre champ d’action à l’international », dit-il. Ainsi, plusieurs centres d’usinage verticaux 3 et 4 axes ont pris place aux côtés de la fraiseuse conventionnelles FV 340, de marque Vernier.

Economique et destinée aux fraiseurs confirmés, la fraiseuse Vernier à visualisation de cote vise à remplacer les fraiseuses conventionnelles dans les ateliers d’outillage, maintenance ou reprise.
Construite sur une base d’origine taïwanaise, la gamme de centres d’usinage Xenon bénéficie de toute l’expertise de Cazeneuve pour sa mise aux normes de sécurité européennes, intégration des commandes numériques Siemens et du logiciel ShopMill, ainsi que du suivi en service de proximité.

« Comme nos tours, les centres d’usinage estampillés Cazeneuve sont robustes, précis, faciles à programmer et répondent réellement aux normes européennes de sécurité. C’est une garantie offerte à nos clients, pour un prix d’accession abordable », souligne Philippe de Haro.


Exportations
La complémentarité évidente de cette gamme économique de tournage et fraisage attire déjà l’attention de nombreux distributeurs européens et internationaux de machines-outils.

Les PME de mécanique générale, outilleurs et artisans sont naturellement intéressés par le très bon rapport coût-qualité de ces investissements. Les plus grands groupes, ainsi que les organismes de formation prêtent également une grande attention à l’accessibilité technologique des machines de la gamme. La région du Maghreb constitue déjà un marché très porteur. « Nous exportons directement dans les pays d’Afrique du Nord, où nous avons toujours été très présents », rappelle Luc Thollon.


Grâce au dynamisme de son bureau d’études, s’appuyant sur son expérience de constructeur de machines fiables et robustes, Cazeneuve affirme ainsi une nouvelle présence sur tous ses marchés européens. Le marché hexagonal est le premier à bénéficier de ce renouveau du plus ancien constructeur, toujours français.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    150€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    150€TTC/an
    format papier sur demande