Publicité

Iemca dévoile la version 2 de son « embarreur intelligent »

22.11.2019
BUCCI INDUSTRIES FRANCE - Iemca dévoile la version 2 de son « embarreur intelligent »

Dans cette nouvelle version, l’opérateur gagnera en accessibilité et ergonomie, grâce à une nouvelle interface homme-machine.


Une nouvelle version du système « embarreur intelligent », développé en partenariat avec le Cetim Cluses (ex-Cetim-Ctdec) a été annoncé, le 5 novembre, par Bucci Industries France. Le constructeur avait lancé, en 2018, cet équipement 4.0 qui apporte de l’intelligence aux embarreurs et une connexion avec tout type de machine de tournage ou de décolletage.

Cette fois-ci, la marque italienne le présente avec une interface homme-machine (IHM), avec laquelle l’opérateur gagnera « en accessibilité et en ergonomie ».
Apparus lors de la troisième révolution industrielle, ces chargeurs automatiques de barres permettent, selon la filiale française du groupe italien, d’accroître fortement la compétitivité des entreprises.

Les célèbres embarreurs, d’abord verts puis bleus, de la marque Iemca équipent les entreprises dans le monde et en France, notamment dans la vallée de l’Arve, berceau du décolletage.


Phénomènes vibratoires


« Nous avons su répondre parfaitement aux attentes de nos clients en apportant une réelle valeur ajoutée à la productivité », souligne Didier Bouvet, directeur général de Bucci Industries France, à Cluses (Haute-Savoie), entourée d’une équipée qu’il qualifie de « visionnaire » et d’« impliquée dans l’industrie du futur », et dont l’objectif est d’améliorer leurs solutions « pour devenir un acteur de l’industrie 4.0 ». Et c’est en écoutant, d’une oreille experte, le moindre commentaire provenant d’un client, que l’entreprise s’est intéressée aux phénomènes vibratoires relevés durant les temps d’usinage. D’où l’idée de proposer, il y a un peu plus d’un an, une nouvelle option, dénommée « embarreur intelligent ».
« Situé en amont du tour, le chargeur automatique de barres est le premier élément contraint aux vibrations », explique-t-on dans les bureaux de Cluses, au cœur de la vallée du décolletage français. Pour réussir à les quantifier, Iemca a donc doté ses embarreurs d’un système de mesure et d’analyse des vibrations permettant de « faire un pas important dans la compréhension et la maîtrise des phénomènes vibratoires ».


Autoadaptation de la vitesse


Rappelons les trois fonctions principales de ce système. Tout d’abord, la surveillance d’une barre ayant un défaut important en rectitude, puis la surveillance des vibrations pendant un usinage précis. Et enfin l’autoadaptation de la vitesse pour augmenter ou diminuer les vitesses pendant un usinage spécifique, en fonction des vibrations rencontrées.
Avec cette version 2, Bucci Industries France a voulu rendre le système plus accessible et plus ergonomique pour tous les utilisateurs, grâce à la mise en place d’une IHM, où l’opérateur gagne en simplicité d’utilisation, à l’aide de menus déroulants. « L’IHM permet le pilotage des seuils de surveillance pendant la production, un affichage simplifié des courbes ou valeurs numériques et la personnalisation des menus en option. Sans oublier la maintenance à distance pour gagner en réactivité », décrit la filiale fondée par Didier Bouvet en 1997.
La nouvelle version permet de se passer d’un PC portable équipé de logiciels spécifiques, placé au pied de la machine, pour visualiser les courbes de vibration. En effet, l’affichage des valeurs de vibrations se fait dorénavant en temps réel sur l’écran tactile de l’IHM, en fonction du contrôle sélectionné.


Réglages intuitifs


« Le paramétrage des seuils de vibration est grandement simplifié dans la version 2 », s’enthousiasme-t-on chez Bucci. Même avec les mains grasses, l’utilisateur peut désormais modifier à l’écran les seuils de vibration pendant la production, à l’aide de paramètres de réglages intuitifs. Différentes options sont proposées, qu’il s’agisse par exemple de la modification des réglages, de la définition d’un mot de passe ou encore de réglage simplifié avec utilisation des flèches hautes/basses.
Sur la question de la maintenance, la version 2 intègre un système de connexion à distance, afin de gagner en réactivité. Au choix, ce système peut utiliser le réseau filaire, Wi-Fi ou encore la 3G. La mise à jour des logiciels est gratuite, sauf pour les développements spécifiques (personnalisés). « Outre une utilisation simplifiée, le système ‘‘embarreur intelligent’’ offre un rapide retour sur investissement. C’est la solution Iemca à intégrer au sein des lignes de production, pour la transition vers l’industrie 4.0 », conclut le directeur haut-savoyard.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    165€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    165€TTC/an
    format papier sur demande