Publicité

Une industrie en devenir

30.12.2005
BLET MEASUREMENT GROUP - Une industrie en devenir

Le MHP, Association française de la mécanique de haute précision, a organisé récemment des journées de présentation dans un hôtel d'Alger. Le succès de l'événement auprès des industriels algériens montre un pays qui s'ouvre, désireux d'investir et soucieux de construire un avenir indépendammentdes ressources pétrolières. C'est le moment de s'y intéresser.

Aux portes de la France, partageant avec elle son histoire et une langue commune, l'Algérie est le pays le plus industrialisé du Maghreb. Actuellement, ses dirigeants et ses forces vives font des efforts importants pour sortir de l'insécurité et ouvrir leur économie vers le monde. Avec des recettes pétrolières de près de 40 milliards de dollars en 2005, le pays possède les moyens d'entrer dans une nouvelle ère industrielle.

Il en affiche aussi la volonté, depuis le plus haut niveau jusqu'à celui de chacun des industriels rencontré lors des journées MHP. Les clignotants passent au vert Après la concorde civile, voilà venu le temps de la réconciliation nationale en Algérie. Le risque Algérie a d'ailleurs été revu à la baisse par l'organisme belge d'assurance des exportations "Le Ducroire".

Ce pays passe ainsi de la catégorie 4 à la 3, sur une échelle qui compte 7 niveaux de mesure des risques liés aux transactions internationales. Pendant l'été 2005 de nombreuses affaires judiciaires ont montré le souci de l'Etat de lutter contre la corruption à tous les niveaux, y compris dans sa propre administration.

Le secteur bancaire est également dans le viseur des pouvoirs publics, qui entendent accélérer la modernisation des procédures, l'introduction de systèmes informatisés de paiement et de transferts interbancaire, la revitalisation du marché des capitaux et la mise en place d'institutions financières spécialisées. Au niveau économique "l'Algérie reste trop dépendante du secteur des hydrocarbures" comme le notait un rapport de perspectives 2004/2005 de l'OCDE.

Pour s'en dégager, le gouvernement entreprend une politique de privatisations et de partenariats, soutenue par des aides importantes. Après avoir concerné une première vague de 140 projets, ils portent aujourd'hui sur 500 offres nouvelles. "La privatisation et le partenariat formalisés ont été accompagnés de contrats portant sur plus de 70 milliards de dinars (env.

700 millions d'Ç) d'investissements pour la modernisation de l'outil productif cédé" indiquait le chef du gouvernement Ahmed Ouyahia, lors de sa déclaration de politique générale en mai dernier. Les américains et les chinois accompagnent déjà cette évolution positive. D'ailleurs, l'investissement étranger hors secteur des hydrocarbure, a représenté 1,54 milliards d'Euros en 2004, contre 1.36 milliards d'Euros entre 1999 et 2003.

Dans le domaine de la mécanique, de grandes entreprises comme SNVI construisent des camions pour toute l'Afrique du Nord et plus de 1500 PMI sont en train de poser les bases d'un tissu industriel renaissant. Les rencontres d'Alger organisées conjointement par le MHP et Vectra (B.221) ont confirmé ce contexte positif pour nouer des partenariats industriels avec ce pays. Les journées de la précision Créées à l'initiative de M.

Antoine Bagdikian, Président du MHP et conseiller spécial de Heindenhain Allemagne pour les pays du Maghreb, les journées MHP avaient pour but la réponse aux besoins de l'industrie Algérienne en techniques de mesure et contrôle. Sans pouvoir détailler tous les produits exposés (voir encadré), ils couvraient la plupart des systèmes de contrôle des pièces mécaniques.

Depuis les comparateurs et jauges de Blet jusqu'aux machines à mesurer du groupe Hexagon Metrology, en passant par les systèmes portables de mesure 3D d'ActiCm ou les palpeurs et ensembles de contrôle et mesure de Blum, Heidenhain et Renishaw, cette exposition apportait le meilleur dans chaque domaine de la mesure hors machine ou intégrée. En aparté, cela permet de constater l'évolution vers une intégration croissante de la qualité aux procédés de fabrication.

La mesure tridimensionnelle est définitivement entrée au sein des ateliers et devient de plus en plus portable pour s'affranchir des dimensions à mesurer. L'intelligence logicielle ou Qualité Assistée par Ordinateur est également omniprésente, chaque exposant pouvant simuler le fonctionnement et démontrer l'utilité de ses produits par écran interposée. Les visiteurs industriels ne s'y sont d'ailleurs pas trompés, en assistant aux conférences et aux démonstrations avec assiduité.

Leur intérêt pour les produits se double d'une attention particulière aux certifications ISO, car ils savent que cette démarche est particulièrement importante pour travailler avec des entreprises internationales. L'intérêt industriel Les discussions nombreuses furent toutes intéressantes, permettant de mieux connaître la structure des entreprises et leurs pôles d'intérêt.

Par exemple, le constructeur constantinois de machines-outils EN PMO (B.222) construit environ 70 machines par an, dont plus du tiers sont numérisées. A Blida, un autre constructeur SFMO (B.223) fabrique des tronçonneuses, cisailles et autres machines pour la menuiserie aluminium, la demande étant forte dans le bâtiment, avec la prévision de construction de 117000 nouvelles habitations et la rénovation de 450000 logements anciens.

Le coût de production est relativement faible, un ouvrier gagnant entre 150 et 500 Euros par mois suivant son niveau de qualification. Si la productivité n'est pas au niveau européen, elle ne peut que s'améliorer par une bonne mise à niveau de l'investissement. C'est tout ce que souhaitent les industriels rencontrés.

Déjà, certaines entreprises comme le mouliste Almoule (B.224) ou le mécanicien de précision Somemi (B.225) disposent de machines de génération récente, tant en érosion qu'en usinage multiaxes. Au niveau géographique, c'est dans la région de Constantine que l'on retrouve le plus d'industries mécaniques, la plasturgie étant plutôt du côté d'Oran, le centre nerveux au niveau administratif restant Alger.

C'est d'ailleurs là où se trouve la société Vectra, dont le dirigeant Franck Servole apparaît comme de bon conseil, pour fiabiliser les contacts en Algérie. La rencontre d'universitaires et de jeunes ingénieurs fait apparaître aussi le besoin important de formation et d'informations sur les évolutions technologiques.

L'intérêt pour la revue Machines Production fut d'ailleurs très fort, accompagné souvent de demandes très précises sur la fourniture d'outils, de machines et de logiciels. Maintenir le contact En conclusion de ces rencontres, le potentiel de ce pays voisin apparaît comme très porteur d'avenir. Notre langue commune et une culture méditerranéenne proche favorisent les contacts.

Participer au développement industriel de ce pays apparaît donc comme intéressant à tous les niveaux, économique, technique et humain. Avec le symop (B.226) et le MHP, Mach'Pro s'est déjà inscrit pour créer un événement mécanique au pavillon français de la Foire d'Alger, en juin prochain. Avis aux amateurs.

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

  • BLET MEASUREMENT GROUP - Palpeurs électronique

    15.05.2006

    Depuis 1946, Blet S.A (D.692) commercialise des instruments de mesure et de contrôle. Les nouveaux palpeurs électroniques Kroeplin (D.693), représenté par le distributeur français, apportent un progrès de lecture, grâce à une indication analogique et digitale. Très robuste,  […] Lire la suite

  • BLET MEASUREMENT GROUP - La forme et le fond des filets

    28.04.2006

    Depuis 1946, Blet Mesure (B.688) commercialise des Instruments de mesure et de contrôle en représentation exclusive. Sur Industrie 2006, Monsieur Blet affirmait : "Nous sélectionnons nos fabricants suivant des critères sévères de qualité, et ils sont tous ISO 9001, ensuite de […] Lire la suite

  • BLET MEASUREMENT GROUP - Comparateurs étanches

    28.02.2005

    Blet (W.161) présente une gamme complète de comparateurs étanches, dans une gamme de 0 à 50 mm, pouvant être utilisés sur des machines outils avec lubrification et projection d'huile de coupe. Ces modèles complètent les 200 modèles standard de comparateurs, contrôleurs […] Lire la suite

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    165€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    165€TTC/an
    format papier sur demande