Publicité

UND gagne en productivité avec Carl Bechem

13.09.2018
BECHEM LUBRICATION TECHNOLOGY - UND gagne en productivité avec Carl Bechem

L’entreprise de décolletage de Franois (Doubs) a été convaincue par l’efficacité de l’huile Berucut XC 1015 sur matières difficiles, et les gains de productivité ont été particulièrement convaincants.


Disposant de sept sites de production dans le Doubs, UND, créé en 1974, est spécialisé dans la rectification, l’usinage, le fraisage et le décolletage, en petites, moyennes et grandes séries. Avec 85 salariés et 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, l’entreprise de Franois travaille principalement pour le marché de l’aéronautique et du spatial (30%), du médical (25%), du luxe et de la connectique (10%).

Son parc se compose de 200 machines, dont une cinquantaine de tours à cames, allant du diamètre 0,3 à 42 mm. Et sur une grande diversité de matière : inox, laiton, ferro-nickel, inconel, peek et titane.
Avant d’être convaincu par les performances de l’huile entière Berucut XC 1015, Joseph Gillet, codirigeant d’UND, a engagé un essai avec Carl Bechem sur un tour Citizen R07 pour fabriquer une pièce connectique de précision en Ferro-Nickel FN52.

« J’étais intéressé, car nous travaillons beaucoup sur des produits de niche et l’idée était d’améliorer encore plus la productivité sur ces marchés. » Résultat : « Au démarrage à froid, on a observé très rapidement une bonne tenue des côtes et moins de réglages d’offset », témoigne Nicolas Perrot, régleur.
Autre point très positif : la durée de vie des outils a été prolongée de 40 à 50%.

M. Gillet rajoute : « 2 à 3 000 pièces avec un seul foret au lieu de 1 000, en raison d’une réelle diminution des efforts de coupe. » M. Gilles Thomas, codirigeant d’UND renchérit : « On apporte finalement plus de glissement et une protection de l’outil supplémentaire lors de la coupe », avec la satisfaction de voir se réduire les fréquences d’affûtage des outils.
Le décolleteur a choisi volontairement « une pièce que l’on connaît très bien, que l’on fait depuis des années, et force est de constater que nous avons obtenu des gains économiques conséquents », se félicite M. Thomas.


Vitesse d’avance multipliée par deux


En matière de productivité, Berucut XC 1015 a permis à M. Perrot de multiplier ses avances par deux ! « D’une avance de 8 microns à 3 363 tr/mn, on est monté à 18 microns à 4 500 tr/mn. » Ce qui a eu pour conséquence de réduire les temps de cycle et d’améliorer sa productivité machine de 50 à 60% !
M. Gillet souligne un autre avantage, la faible évaporation de l’huile de Carl Bechem, « un avantage financier intéressant » car « nous avons divisé par trois les réappoints par rapport à l’huile précédente », affirme M. Perrot, qui n’a constaté ni moussage, ni brouillard et aucune réaction cutanée chez les opérateurs.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    165€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    165€TTC/an
    format papier sur demande