Publicité

Stäubli, Simodec d'or et plus encore

30.03.2016
AQUARESE INDUSTRIES - Stäubli, Simodec d'or et plus encore

Le Simodec a fermé ses portes sur une édition forte d'un succès comme ce salon n'en avait pas connu depuis 2008. Organisation excellente, conjoncture favorable, animations permanentes en ont été les principaux vecteurs. La qualité des Trophées de l'Innovation a également contribué à ce succès. Le constructeur de robots français était omniprésent.

Implanté à Faverges, Haute-Savoie, le constructeur français de robots polyarticulés Stäubli Robotics jouait à domicile et cela était largement visible lors du SIMODEC 2016, salon international de la machine-outil de décolletage organisé par Rochexpo à la Roche sur Foron (74). Une vingtaine de robots de la marque étaient disséminés chez divers partenaires et sur le salon SMILE, en plus de ceux installés sur son propre stand.

Candidat aux trophées du Simodec, Stäubli n'a pas remporté celui de la catégorie robotique, le jury lui ayant préféré le concept de création par fabrication additive du préhenseur eGrip de son partenaire Schunk. Le jury a décerné aussi le trophée de l'Innovation catégorie Machine-Outil au spécialiste de la découpe par jet d'eau haute-pression depuis 28 ans, Aquarese.

Et que trouve-t'on dans cette innovation ? Deux robots Stäubli dialoguant pour ébavurer avec précision et productivité des pièces automobiles. Lorsque Savoie Transmission a reçu le prix de l'innovation catégorie Logiciels et Services à l'Industrie pour son concept de maintenance prédictive Mataki, c'est encore Stäubli qu'il a cité pour l'aide précieuse que l'entreprise de Faverges a apporté dans cette innovation.

Bref, lorsque le Simodec d'Or a été annoncé, la logique a été respectée en offrant à Stäubli cette récompense pour l'ensemble de son oeuvre. La robotique collaborative au coeur du développement Le constructeur haut-savoyard présentait en première française au Simodec, le premier robot de la gamme 6 axes TX2, robot collaboratif avec l'Homme. Elle est déclinée en TX240, TX2-60 et TX2-90.

La structure fermée des robots de cette série et leur conception offrent un indice de protection IP65, voire même IP67 pour le poignet totalement étanche. Les nouvelles fonctions de sécurité Safe Speed et Safe Stop autorisent, pour la première fois, l'homme et la machine à travailler côte à côte sans barrière de sécurité ou une quelconque installation de protection physique (voir normes dans les pages suivantes).

La fonction Safe Stop consiste en un système de capteurs intégré détectant une présence humaine et la transmettant au système de commande CS9. Celui-ci réduit automatiquement la vitesse du robot à une allure conforme aux exigences de sécurité. Dès qu'un opérateur s'approche trop près du robot, celui-ci ralentit alors sa vitesse de travail ou s'immobilise complètement en mode sécurité.

Lorsque cette fonction s'active, le robot conserve toutes ses fonctions vitales et peut ainsi reprendre son activité sans redémarrage dès que l'opérateur est sorti de sa zone de travail. Les coordonnées du robot ainsi que la vitesse et l'accélération sont saisies en temps réel par le contrôleur CS9. Avec les fonctions Safe Tool et Safe Zone, il est possible de définir très précisément une zone dans la périphérie de l'outil de bout de bras du robot et la surveiller en permanence.

Cette gamme de robots rend ainsi possible une interaction directe entre l'homme et la machine. Elle ouvre des perspectives fortes pour l'interfaçage entre la machine-outil et l'Homme en toute sécurité, en enlevant les barrières de protection aujourd'hui obligatoires. Application robot en catégorie Machine-Outil Aquarese construit des applications robotisées de découpe et ébavurage jet d'eau, notamment à destination de l'Aéronautique et l'Automobile.

Le principe mis en oeuvre dans l'application lauréate des trophées du Simodec réside dans l'utilisation d'un robot polyarticulé étanche (IP67) qui va manipuler la pièce à ébavurer devant un jet d'eau haute pression, en fonction d'un programme prédéfini. Les pièces sont chargées par le préhenseur à partir d'un rack de rangement, qui défile éventuellement en automatique devant le poste de chargement.

L'innovation présentée au jury du Simodec provient du rajout d'un second robot qui va saisir la pièce à traiter, puis la présenter devant une caméra. Grâce à un logiciel de traitement d'image, la zone à ébavurer va être déterminée précisément et le robot de préhension va orienter correctement la pièce pour la présenter au robot d'ébavurage. La trajectoire du robot principal va être programmée automatiquement pour traiter cette zone de manière plus précise qu'auparavant.

Le robot de préhension peut ensuite transmettre la pièce au robot principal pour que l'action d'ébavurage par jet haute pression. Ce " Module Productivité " est un exemple de collaboration inter-robotique qui apporte 30% de productivité en plus, selon l'intégrateur. Avec ses partenaires intégrateurs, en leur laissant toujours leur rôle d'ingénierie applicative, Stäubli Robotics joue à plein son rôle de constructeur accompagnant toutes les industries dans leur démarche vers l'industrie 4.0.

Le Simodec d'Or a aussi couronné cette stratégie.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT

Lecture réservée aux Inscrits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour accéder à l'intégralité de nos articles de manière ILLIMITEE

AUTRES ARTICLES À PROPOS DE CETTE SOCIÉTÉ

Publicité

Référencez votre société

  • La faire apparaître sur le site et dans les résultats de recherche
  • Publier votre contenu gratuitement
  • Permettre aux internautes de vous contacter par email et téléphone
  • Suivre les demandes des mécanautes dans votre espace

La revue

la fabrication,
depuis la conception
jusqu'au produit fini

  • Abonnement
    Support papier
    165€TTC/an
    format numérique inclus
  • Abonnement
    Support numérique
    165€TTC/an
    format papier sur demande